Muguet : 5 conseils pour le garder après le 1er mai

Chargement en cours
Remplissez votre vase avec de l'eau à température ambiante.
Remplissez votre vase avec de l'eau à température ambiante.
1/2
© Adobe Stock, maryviolet
A lire aussi

La fête du Travail approche à grands pas. Et comme chaque année, depuis le début du XXe siècle, le muguet sera de nouveau mis à l'honneur tel un porte-bonheur. Mais comment faire pour conserver cette plante le plus longtemps possible passé le 1er mai ? On vous donne cinq astuces à adopter !

Bien choisir son muguet

Avant même qu'il soit question de sa conservation, il est important de choisir d'emblée du muguet de qualité. Pour ce faire, soyez bien attentif lors de votre achat. Notez qu'il n'y a rien de mieux que des brins bien blancs, dont les cloches ne sont pas totalement déjà ouvertes. Assurez-vous donc d'avoir déniché l'option la plus fraîche du lot, qui sera bien sûr plus pérenne.

Faire attention en le mettant dans un vase

Dès lors que vous aurez glissé vos brins de muguet dans un joli vase propre (c'est important), rempli d'eau à température ambiante, votre prochaine mission tendra à les entretenir au mieux. D'ailleurs, en amont, prenez le soin de couper les tiges d'un centimètre au couteau. Aussi, soyez prudent quant au feuillage : par sécurité, retirez-le pour éviter qu'il altère le muguet. À sa place, misez sur une branche de lierre destinée à empêcher que l'eau ne croupisse. Si vous n'en n'avez pas à votre portée, sachez que le bicarbonate ou le sucre sont fréquemment employés à cette fin. Sur le marché, il existe également des conservateurs pour fleurs coupées pensés à ce dessein.

Assurer un entretien de tous les jours

Au quotidien, assurez-vous que votre muguet soit choyé. Écartez-le des potentiels courants d'air ou des sources de chaleur telles que le chauffage, la cuisinière ou l'ordinateur. Pour finir, respectez une routine basée sur le rinçage et la coupe journalière (toujours un centimètre) des tiges. Si vous le cajolez en suivant ces conseils, votre muguet est susceptible de tenir jusqu'à 10 jours en vase.

Le préserver dans un pot

Ce sont généralement des tiges de muguet, coupées, qui sont distribuées dans la rue ou par les fleuristes le jour de la fête du Travail. Seulement, beaucoup aiment également offrir, le 1er mai, du muguet en pot. Dans ce cas de figure, les gestes ne sont pas les mêmes que pour son entretien en vase. Tout d'abord, placez le pot dans une pièce ni trop chaude, ni très sombre, mais bénéficiant d'un soleil timoré. Tous les jours, n'omettez pas de l'arroser à petite dose (l'eau ne doit pas stagner dans le pot au risque de le faire pourrir).

Lorsqu'il fanera, ne le jetez surtout pas ! Coupez les brins et les feuilles mortes et arrosez-le de temps à autre. L'année suivante, il refleurira !

Le rempoter si nécessaire

Si nécessaire, avant qu'il fleurisse à nouveau, il est possible de rempoter votre muguet. Choisissez impérativement un pot plus grand que le précédent, qui plus est toujours troué, pour l'accueillir. Le compost (de pair avec le sable) ou le terreau seront alors mis à profit. Une fois rempoté, le muguet devra là encore être placé dans un coin stratégique. De surcroît, pour un soin parfait, faites appel à de la paille, conseillée pour protéger le pot. À l'aide de ces conseils, votre muguet sera non seulement conservé au mieux, mais pourra aussi égayer votre printemps de l'année suivante !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.