Ménage de printemps : quels réflexes écolo adopter ?

Chargement en cours
Le bicarbonate de soude est une très bonne alternative à la javel.
Le bicarbonate de soude est une très bonne alternative à la javel.
1/2
© Adobe Stock, JPC-PROD

À l'approche du printemps, qui surviendra officiellement le 20 mars, beaucoup profitent de la période pour effectuer le grand ménage dans la maison et les placards. Pourtant, entre les produits utilisés, les appareils électroniques délaissés et les vêtements jetés, cette opération nettoyage n'est pas toujours très écologique. Alors quels sont les bons réflexes à prendre ? Voici quelques indications.

Qui n'a jamais profité de l'arrivée du printemps et du redoux des températures pour nettoyer son logement de fond en comble ? Comme beaucoup d'autres personnes, c'est peut-être l'occasion pour vous de faire le point sur les nombreux équipements qui s'accumulent dans le garage et ne sont pas fonctionnels, de nettoyer les vitres, de faire la poussière ou encore de faire le tri dans votre dressing ou votre armoire. Qui dit grand ménage dit d'ailleurs, le plus souvent, utilisation de nombreux produits de nettoyage plus ou moins nocifs pour vous mais aussi pour l'environnement. À ce sujet, un rapport de l'Ademe datant du 18 avril 2017 explique que "50% des phosphates rejetés dans les eaux françaises proviennent des produits d'entretien". Pour mieux protéger la nature, mais aussi votre environnement, différents réflexes peuvent être adoptés pour réaliser un ménage plus écologique.

Se tourner vers des produits plus naturels

L'un des premiers réflexes à adopter concerne les produits utilisés pour le nettoyage. Privilégiez, si vous le pouvez, des produits plus respectueux de l'environnement. Adieu lingettes et essuie-tout, dites plutôt bonjour aux éponges et aux serpillières, qui ne sont pas à usage unique et ne risquent pas de polluer l'environnement. Cela vous semble impossible pour la poussière ? Pensez à prendre un vieux chiffon légèrement humide et le tour est joué ! De manière générale, l'idéal reste d'utiliser des produits plus naturels : savon de Marseille, bicarbonate de soude, citron, vinaigre... Naturels et polyvalents, ils dégraissent, détartrent, désinfectent et font briller à merveille, sans jamais utiliser de Javel. Si malgré tout vous souhaitez vous procurer d'autres types de produits, prenez le réflexe de vérifier s'ils font partie de ceux recommandés par l'Ecolabel européen. Ce label assure des produits testés et respectueux de l'environnement tout au long de la chaîne de production, qu'il s'agisse du moment où il est fabriqué ou bien utilisé.

Penser seconde vie et recyclage

Qui dit ménage de printemps dit aussi tri des vêtements et des objets qui ne sont plus utilisés. Si vous souhaitez vous débarrasser de certains habits qui prennent de la place dans vos armoires, pensez à leur donner une seconde vie. Vous pouvez les revendre sur de nombreuses plateformes de seconde main, en faire don à des associations ou même les proposer en recyclage. Pour les appareils électroniques dont vous ne voulez plus, les réflexes à adopter restent sensiblement les mêmes. Essayez de les réparer lorsque c'est possible ou déposez ceux dont vous ne voulez plus dans des points de collecte dédiés ou des déchetteries.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.