L'électrolyse au sel, la solution pour entretenir sa piscine écologiquement

Chargement en cours
Une piscine, c'est idéal en été mais c'est difficile à entretenir.
Une piscine, c'est idéal en été mais c'est difficile à entretenir.
1/2
© Adobe Stock, updesh

Avoir une piscine, c'est une chance qui devient salutaire en période de fortes chaleurs mais c'est également toute une affaire à nettoyer et à entretenir. D'autant plus que les procédés sont bien souvent peu respectueux de la nature. Une solution existe cependant : l'électrolyse au sel. Zoom.

Pourquoi remplacer les galets de chlore ?

Une piscine, c'est formidable. Mais les faits sont là : ça se salit également très rapidement. Feuilles, bactéries, petits insectes... Voilà autant de facteurs qui viennent au quotidien souiller l'eau des piscines et qui demandent donc un entretien constant.

En général, la solution la plus prisée pour conserver la propreté de l'eau consiste à utiliser des galets de chlore. Rapide et facile d'utilisation, cette solution ne demande aucune installation particulière et les galets vont ensuite lentement se dissoudre dans l'eau. Toutefois, cette solution a deux inconvénients, la première étant que si vous en mettez trop, le chlore de votre piscine cessera d'agir. Deuxièmement, et c'est là que nous arrivons à ce qui nous intéresse aujourd'hui, ce type de chlore est avant tout un produit chimique qui, en plus d'être irritant pour certaines personnes, est extrêmement nuisible pour l'environnement. Il convient donc de trouver des solutions plus écologiques pour nettoyer sa piscine.

Un procédé cyclique

C'est là qu'advient le processus de l'électrolyse au sel. D'entrée de jeu, mettre en place ce procédé aura pour vous un avantage indéniable : il vous permettra de gagner du temps en automatisant le nettoyage de votre piscine. Le mécanisme est ici assez simple, et surtout, et c'est ce qui fait son avantage, basé en réalité sur un principe de recyclage.

En effet, il faudra simplement mettre un peu de sel dans l'eau. Le sel contient naturellement des ions chlorures qui seront ensuite transformés, grâce à l'énergie électrique de la machine, en chlore. Le chlore sera par la suite à son tour retransformé en ions chlorures. Ainsi, si vous n'écartez pas le chlore du processus de nettoyage, celui-ci est cette fois-ci auto-produit par la machine. On a donc affaire à un chlore naturel qui se retrouve de plus recyclé au lieu de s'accumuler au fond de votre eau.

Des économies significatives

Compatible avec la majorité des bassins, ce processus détient un second avantage non négligeable. En effet, même si l'achat de la machine pourra être un peu coûteux sur le moment (entre 600 et 2000 euros), vous serez amené à dépenser moins dans l'entretien de votre piscine au quotidien. Comparativement aux galets, acheter du sel pour assainir votre eau sera ainsi bien moins onéreux.

Vous devrez néanmoins penser à changer régulièrement les électrodes de votre machine (environ 200 euros). Toutefois, sur un électrolyseur bien entretenu, cela ne sera nécessaire que tous les quatre ans environ. Ainsi, en plus de ne pas encourager la production industrielle de chlore en le produisant vous-même, vous effectuerez également des économies sur votre budget piscine et ça, ce n'est pas négligeable.

Quelques inconvénients

Toutefois, il faut bien être conscient que si le processus de l'électrolyse au sel est une meilleure alternative que les galets de chlore, elle n'en reste pas moins une solution encore perfectible puisqu'elle contient quelques inconvénients non négligeables. Tout d'abord, afin d'alimenter le cycle de l'électrolyse, il vous faudra régulièrement effectuer un apport en sel. Celui-ci ne pouvant s'évaporer, la perte en eau causée par l'évaporation va toutefois peu à peu augmenter la salinité de votre piscine. Tout comme il vous faudra contrôler régulièrement le PH de votre eau, il faudra également vérifier le taux de sel.

Par ailleurs, bien entretenir vos électrolyseurs demandera un nettoyage et un détartrage manuel fréquent, ce qui demande d'utiliser des acides très concentrés et donc particulièrement corrosifs. Soyez donc très prudent lorsque vous les manipulez.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.