Jardin mandala : pourquoi et comment le concevoir ?

Chargement en cours
Le jardin mandala est un atout formidable pour la biodiversité.
Le jardin mandala est un atout formidable pour la biodiversité.
1/2
© Adobe Stock, ver0nicka

Vous avez la main verte ? Pourquoi ne pas vous lancer dans la réalisation d'un jardin mandala ? Vous y trouverez un processus à la fois zen et original pour entretenir et cultiver votre petit bout de verdure.

Une harmonisation des végétaux et des formes

Au départ, le mandala puise son origine en Inde, dans les traditions hindouistes et bouddhistes. Supports pour les rites de méditation, ces dessins colorés en forme de cercles contenaient des symboles géométriques et des représentations divines. Si le jardin mandala n'a en soi aucune affiliation religieuse, il a toutefois hérité de ces dessins leur forme circulaire mais aussi une aspiration au zen et à l'harmonie.

Utilisé en permaculture, notamment dans le cadre de la mise en place de potagers, il vise avant tout à atteindre une certaine dimension esthétique. Néanmoins, et au-delà du design, son but est ainsi de réaliser l'osmose parfaite entre les végétaux qui le composent. En variant les espèces, vous attirerez également les pollinisateurs. C'est donc une formidable opportunité pour entretenir la biodiversité de votre jardin.

Comment s'y prendre

Pour élaborer un jardin mandala, le mieux est encore de vous préparer en amont en dessinant au préalable les plans de votre future réalisation. Pour ce faire, vous pouvez vous faire aider par un paysagiste qui sera plus à même de vous aider, notamment en ce qui concerne les associations de végétaux. Par la suite, et afin de matérialiser votre vision, placez un pieu au centre de la forme que vous souhaitez créer. Attachez une ficelle à ce pieu et marchez en cercle en délimitant les contours du mandala à l'aide de pierres ou d'une bêche. Par la suite, vous pourrez vous atteler à tracer les allées de votre jardin mandala. Pensez également à créer plusieurs entrées afin de faciliter l'accès aux différentes parties de votre réalisation.

Quelle disposition ?

Tout d'abord, il faut bien prendre en compte qu'il n'existe pas de règle absolue. Chaque jardin mandala devant être le reflet de la personnalité et des aspirations du jardinier qui s'attèle à sa réalisation. À l'intérieur de votre mandala, vous pouvez ainsi choisir de faire pousser des légumes, des fleurs ou encore des herbes ou des arbres. Vous pouvez également disposer vos plantations en cercle, en carré ou encore en triangle. Ainsi, peu importe la forme ou la taille, l'idée est avant tout de créer une zone de croissance prospère et harmonieuse en associant intelligemment vos végétaux pour ne pas épuiser le sol.

Il existe toutefois quelques pré-requis pour maintenir votre jardin en bonne santé. Ainsi, il est important de penser à conserver quelques zones surélevées. Pensez également à disposer un paillis autour des plates-bandes pour maintenir l'humidité du sol. Par ailleurs, si vous vous lancez dans l'aménagement d'un potager, il est particulièrement conseillé de l'organiser en fonction des quatre points cardinaux. Pour ce faire, disposez les salades au nord, les légumes-fruits (aubergines, tomates...) au sud, les légumes-fleurs (artichauts, chou-fleurs...) à l'est et les légumes avec des racines à l'ouest.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.