Agir

Hydroliennes : en quoi consistent t-elles ?

©Nicola, Adobe Stock

Plus respectueuses de la planète, les énergies renouvelables permettent de s'alimenter sans avoir besoin d'électricité. C'est le cas notamment des hydroliennes dont on entend de plus en plus parler. Mais en quoi consistent-t-elles exactement ? Quel est leur rôle ? Quels sont leurs avantages et inconvénients ? Zoom.

Aujourd'hui dans le monde, la production d'énergie ne peut se faire sans polluer la planète. Que ce soit à travers l'électricité (nucléaire), le charbon (centrales à charbon), le bois ou le gaz, il est difficile de limiter toutes les particules nocives qui sont rejetées dans l'air. Pour éviter de dépendre économiquement des mêmes ressources, mais aussi fabriquer une énergie plus propre et bien plus respectueuse de l'environnement, de nombreuses solutions ont petit à petit été développées. C'est ainsi que l'on retrouve les panneaux solaires, les éoliennes, mais aussi les hydroliennes, pensées pour produire de l'énergie à partir de la seule force marine, sans jamais produire de gaz à effet serre. On peut d'ailleurs déjà en comptabiliser quelques-unes sur le territoire français, notamment au large de l'île de l'Ouessant ou encore à Paimpol-Bréhat, en Bretagne, encore actuellement en développement.

Une énergie produite grâce aux mouvements des eaux

Pensées pour exploiter la force et les mouvements de la mer et des océans qui recouvrent en grande partie la Terre, les hydroliennes sont bien souvent totalement immergées, allant de 30 à 40 mètres de profondeur pour pouvoir fonctionner. Elle sont également installées dans des zones où le courant marin ou fluvial est connu pour être fort. L'objectif ? Permettre aux hélices d'utiliser le déplacement de l'eau et la puissance du courant pour tourner, faire fonctionner par la suite les turbines, et engendrer ainsi une énergie mécanique elle-même transformée en énergie électrique - qui sera distribuée dans le réseau qui apporte l'électricité aux habitants. Bien que l'on compare souvent l'hydrolienne, discrète et compacte, à l'éolienne - notamment en raison de son fonctionnement qui utilise le vent pour produire de l'énergie -, ces deux technologies s'avèrent légèrement différentes l'une de l'autre. Si l'hydrolienne permet de mieux anticiper les productions en raison des mouvements de la mer et des océans, bien plus faciles à détecter à l'avance que le vent, elle peut aussi, en revanche, être source de quelques nuisances pour la faune marine, notamment au niveau du bruit qu'elle produit.

Différentes façons de produire de l'énergie

En constants mouvements, la mer et les océans s'avèrent une très bonne sources d'énergie, presque inépuisable. Il existe d'ailleurs aujourd'hui différents moyens de la capter : il est possible par exemple d'utiliser la puissance des courants marins (qui sont souvent très présents aux abords des côtes) avec le fonctionnement des hydroliennes comme mentionné plus haut, mais aussi l'énergie des vagues avec des bouées spécialement conçues. D'autres systèmes existent également, notamment avec le système de basse mer et de haute mer.

publié le 19 janvier, Constance Agnes, Webedia

Liens commerciaux