Emballages écologiques : quelles solutions pour les entreprises ?

Chargement en cours
Biodégradables et aisément recyclables, le carton et le papier kraft sont des alternatives intéressantes pour les entreprises.
Biodégradables et aisément recyclables, le carton et le papier kraft sont des alternatives intéressantes pour les entreprises.
1/2
© Adobe Stock, stanislav_uvarov

Chaque année, les emballages constituent des millions de tonnes de déchets, dont une partie seulement peut être recyclée. Pour pallier ce problème, il existe désormais des mesures pour inciter les entreprises à adopter des procédés plus éco-responsables en matière d'emballages. Reste à savoir quelles sont les alternatives écologiques qui s'offrent à elles.

Des mesures pour inciter les entreprises à changer leurs habitudes

En France, la guerre aux emballages non recyclables semble bel et bien déclarée. En effet, à partir du 1er janvier 2022, il ne sera désormais plus possible de vendre des fruits et légumes frais emballés dans du plastique. Ce n'est là que le début puisque la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire du 10 février 2020 prévoit également d'éradiquer d'ici 2040 la totalité des emballages plastiques à usage unique. Cette mesure pourrait donc à terme impacter un très grand nombre de produits (bouteilles en plastique, barquettes...) et devrait inciter les entreprises à se tourner vers des alternatives plus écologiques.

Privilégier le biodégradable

On le sait, les emballages plastiques sont un fléau pour l'environnement. Pour les remplacer par des alternatives plus écologiques, une piste consiste à opter pour des substituts à la fois moins polluants mais aussi plus facilement recyclables. On peut par exemple penser à ce qui se fait déjà pour certains produits avec le papier kraft, un matériau qui peut être utilisé pour fabriquer des pochettes.

De manière générale, le papier semble être un substitut qui intéresse de nombreuses start-up spécialisées dans les emballages écologiques. On voit par exemple fleurir ces dernières années plusieurs types de bouteilles en papier ; des emballages zéro déchet, capables de se désagréger en quelques heures au contact de l'eau. Au même titre, le carton offre également des propriétés intéressantes puisqu'il est facilement recyclable et biodégradable.

Des matériaux naturels à la rescousse

Néanmoins, le carton n'est pas adapté à tous les types de produits, mais là encore les entreprises ne manqueront pas d'options puisque un certain nombre de matières renouvelables peuvent être employées pour concevoir des emballages plus écologiques. On pense notamment à des matériaux comme le bois, l'amidon de maïs ou encore la fibre de cannes qui sont susceptibles d'être compostés une fois utilisés. Ainsi, le palmier et le bambou peuvent par exemple être utilisé pour fabriquer des barquettes

Vers des emballages réemployables

Après la démocratisation des produits en vrac, une autre initiative intéressante pour lutter contre le surplus d'emballages est peut-être à chercher du côté de ce qui se fait déjà dans certains supermarchés : à savoir, la mise en place d'un système de consigne. Utile notamment pour les boissons, les céréales ou les produits en conserve, ce processus permet de rapporter ses emballages en magasin. Ceux-ci sont ensuite nettoyés avant d'être remplis à nouveau et d'être remis en vitrine. Si ce système est relativement nouveau, encore peu appliqué et sans doute plus destiné à de petits achats de proximité, on peut néanmoins espérer que de plus en plus de marques se dirigeront vers cette initiative qui s'inscrit dans une démarche zéro déchet. Ainsi, tout l'enjeu reste de savoir si les consommateurs seront quant à eux prêts à modifier leurs habitudes de consommation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.