Culottes menstruelles : en quoi sont-elles importantes pour l'écologie ?

Culottes menstruelles : en quoi sont-elles importantes pour l'écologie ?
Les culottes menstruelles réduisent considérablement l'impact écologique.

La culotte menstruelle est de plus en plus présente lorsque l'on parle de protections hygiéniques. Si elles offrent un véritable confort pendant les règles, ces culottes préservent également l'environnement. On vous explique.

En matière de protections hygiéniques, les choses ont évolué ! Si autrefois, vous aviez le choix entre des serviettes ou des tampons, de nouvelles alternatives plus naturelles sont apparues : la cup, les serviettes lavables ou encore les culottes menstruelles.

En quelques années seulement, elles sont devenues les stars des réseaux sociaux. Qui n'a pas entendu sa ou ses influenceuses préférées en parler ? Si au départ, elles n'étaient pas très glam avec des formes très basiques qui ressemblaient aux gaines de Bridget Jones, cette époque est révolue. Les marques ont fait de ces culottes un véritable sous-vêtement à la fois confortable, féminin et parfois même sexy ! En plus d'être devenues jolies, elles sont étanches, indolores, mais surtout écologiques !

Les serviettes et les tampons pointés du doigt pour leur impact environnemental

Vous ne le saviez peut-être pas, mais les protections "classiques" contiennent énormément de plastique dans leur composition : sur les emballages, au sein des applicateurs des tampons ou encore sur les bandes adhésives des serviettes. Le plastique est donc partout ! Pas très clean pour l'environnement tout ça, sans compter sur certaines substances chimiques qui feraient partie intégrante de leur composition. Ne serait-il pas le moment de passer aux culottes menstruelles ?

La culotte menstruelle pour sauver la planète !

Certaines études montrent qu'en France, les femmes utilisent en moyenne 290 protections hygiéniques par an. Cela représenterait entre 5000 à 15 000 serviettes et tampons utilisés au cours d'une vie, ce qui peut générer jusqu'à 150kg de déchets. Et comme ce n'est que du plastique, ces déchets mettraient entre 500 et 800 ans à se décomposer.

Heureusement, l'homme a l'art de l'invention et a créé les culottes menstruelles. Si leur production peut engendrer de la pollution, tout comme leur lavage, elles restent toutefois une alternative à l'impact environnemental moins important. En effet, les marques sont vigilantes à leurs compositions et n'utilisent pas de produits chimiques. Elles sont en général fabriquées avec des tissus bio, sont douces et adaptées pour toutes les peaux sans risque d'irritation.

Lavable et réutilisable, la culotte peut durer de 5 à 7 ans. Un vrai geste zéro déchet qui vous permettra de réduire votre consommation. En effet, une fois quelques culottes menstruelles en votre possession, il vous sera ensuite inutile d'acheter des protections chaque mois. Un réel gain économique également ! Idéal pour faire d'une pierre deux coups.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.