Compost : comment s'y mettre en appartement ?

Chargement en cours
Il est possible d'investir dans un composteur comme de le fabriquer soi même.
Il est possible d'investir dans un composteur comme de le fabriquer soi même.
2/2
© Adobe Stock, MyBears

Le compostage est une pratique que vous devriez connaître et envisager si vous cherchez à vivre un mode de vie zéro déchet. En effet, cette solution vous permet de recycler vos déchets organiques et de diminuer le poids de vos ordures ménagères. Seulement, vous vivez en appartement et vous ne savez comment le mettre en place. N'allez pas plus loin ! Voici quelques astuces pour vous aider.

Le compostage est une pratique qui date de l'Antiquité. À l'image du phénomène naturel, le compost est un mélange de matières végétales en décomposition destiné à retourner à la terre pour l'aider à se régénérer. Le compost s'utilise communément dans le cas du jardinage. Véritable denrée pour fertiliser et améliorer la qualité de la terre, le compost est un engrais naturel. D'autre part, le compostage vous permet de diminuer le poids des ordures ménagères collectées et le poids de vos poubelles. Il représente plusieurs avantages, tels qu'une économie en termes d'argent. Vous n'aurez plus besoin d'acheter d'engrais !

Pas besoin d'un grand jardin pour faire du compost ! Si vous vivez en appartement ou dans un petit espace, le compostage peut aussi vous concerner. Voici quelques solutions.

Acheter un composteur ou le faire soi-même ?

La première proposition est d'investir dans un composteur de balcon ou de cuisine. Les prix oscillent entre 15 et 100 euros, et les volumes entre 5 et 500 litres. Les avantages d'acheter un composteur sont qu'il sera fabriqué dans un matériau étanche et sera plus facile d'utilisation. Néanmoins, il est aussi possible de créer votre propre composteur.

Pour cela, il faudra vous munir d'un pot de fleurs en plastique, inutilisé et au fond troué, de deux soucoupes ainsi que de terre ou terreau. Il n'est pas obligatoire d'utiliser un pot de fleurs, vous pouvez très bien utiliser une poubelle ou un seau qu'il faudra percer au fond. Le pot doit tout d'abord être posé dans une première soucoupe, cette dernière sert à récupérer le jus du compost. La deuxième soucoupe, quant à elle, fait office de couvercle et doit donc couvrir votre pot.

Votre composteur est fin prêt ! Pour l'entretien, veillez à remuer votre mélange de temps à autre et lorsque vous ajoutez de nouveaux déchets, recouvrez-les d'une poignée de terre ou de terreau. Il est aussi important que votre compost reste humide. Ainsi, prenez le temps de l'arroser de temps à autre. Avant d'effectuer votre achat ou de fabriquer votre composteur, réfléchissez à l'espace que vous allez pouvoir lui accorder. Il est important d'également penser à son emplacement en fonction de l'odeur qui s'échappera du bac.

Que mettre dans son composteur ?

Effectivement, comme il s'agit de végétaux en décomposition, les efflux qui émanent d'un bac à compost ne sont pas des plus agréables. Il est préférable d'y songer auparavant. Évitez également de jeter dans votre composteur l'ail, l'oignon, les échalotes, les agrumes, les produits laitiers et les plats cuisinés. Privilégiez les déchets comme les épluchures de légumes, les légumes abîmés non consommables, les fruits, les coquilles d'oeufs, le marc de café, les plantes ou fleurs fanées, le papier et le carton non abîmés et mouillés, les cheveux amassés ou encore les ongles non vernis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.