Comment créer un écosystème aquatique ?

Chargement en cours
Pour habiter votre bassin ou votre mare, privilégiez les carpes koï et les poissons rouges.
Pour habiter votre bassin ou votre mare, privilégiez les carpes koï et les poissons rouges.
1/2
© Adobe Stock, Thierry Hoarau

Vous souhaitez embellir votre jardin et créer une piscine naturelle, un bassin, un aquarium ou une mare ? Toutefois, vous ne savez par quel bout vous y prendre ni comment aboutir à un résultat qui respecte l'équilibre de la biosphère ? Pas d'inquiétude, on vous livre les secrets pour bien organiser votre propre écosystème aquatique.

Qu'est-ce qu'un écosystème ?

Récemment, nous vous expliquions en détail ce qu'est concrètement un écosystème. En effet, il s'agit d'un terme qui peut s'appliquer à diverses échelles et à des types d'environnements très variés (la planète, une ville, un simple bassin...). Concrètement, on applique cette définition pour décrire un milieu de vie, une communauté d'êtres vivants qui opèrent les uns avec les autres et qui interagissent avec leur environnement dans des rapports de réciprocité et d'interdépendance.

Des poissons, mais pas que

Une fois cette définition posée, il nous faut donc nous occuper de chercher à savoir ce qui va composer la faune de votre écosystème aquatique. S'il s'agit d'un bassin dans votre jardin, on va donc chercher avant tout à y installer des poissons d'eau douce. Même si tout dépend de la taille de votre installation, les carpes koï et les poissons rouges sont généralement assez prisés. Vous pouvez également y installer des mangeurs d'algues ou encore des têtes de boule.

Toutefois, les poissons ne seront assurément pas les seuls locataires à pouvoir profiter de votre bassin. Les grenouilles, crapauds et tritons seront également les bienvenues ainsi que les tortues et les salamandres. Les crustacés et les mollusques seront eux aussi de la partie puisque vous pourrez implanter des daphnies, des aselles (une espèce particulièrement friande de feuilles mortes), des limnées, des planorbes ou encore des moules filtrantes. Ces dernières, généralement disponibles en magasins, sont particulièrement résistantes puisque leur espérance de vie peut aller jusqu'à cent cinquante ans.

Des plantes en grandes quantités

Pour composer un écosystème aquatique équilibré, il ne faut pas sous-estimer l'importance des végétaux. Il vous faudra donc vous munir de plantes aquatiques qui serviront à nourrir et abriter vos petits locataires. Parmi celles-ci vous trouverez notamment certains types d'algues, des lotus ou encore les nénuphars.

Il faut de tout pour faire un monde, c'est en tout cas ce que dit le proverbe. Ainsi, ces plantes seront également indispensables pour attirer les insectes. Ces petites bêtes sont ainsi des éléments essentiels de l'écosystème aquatique puisqu'ils serviront à nourrir les résidents de votre bassin. Parmi eux on compte notamment les libellules, les demoiselles bleues ou encore des araignées d'eau, autant de petites bêtes inoffensives mais absolument nécessaires à la bonne santé de votre écosystème aquatique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.