Acheter des poules pour son jardin, bonne ou mauvaise idée ?

Chargement en cours
Grâce aux poules, vous pouvez réduire vos déchets mais aussi profiter d'oeufs dont vous êtes certains de la provenance.
Grâce aux poules, vous pouvez réduire vos déchets mais aussi profiter d'oeufs dont vous êtes certains de la provenance.
1/2
© Adobe Stock, edbockstock

Depuis quelques années, l'adoption de poules est en vogue, à tel point qu'elles pourraient bien prétendre à la catégorie d'animaux de compagnies. Pourtant, l'achat de cet animal nécessite une profonde réflexion car il n'est pas forcément adapté à votre façon de vivre. Voici donc quelques éléments à savoir avant de se lancer dans cette aventure.

Ce qui était auparavant un animal de basse-cour devient de plus en plus un animal de compagnie, qui peut s'avérer être un véritable atout écologique et économique pour le foyer. S'il est très tentant d'en accueillir chez soi, il convient tout de même de se renseigner sur les besoins de l'animal et l'environnement que vous pouvez lui offrir. Si les poules ont de nombreux avantages pour votre jardin, elles peuvent également devenir un enfer si vous n'en tenez pas compte.

Les poules, véritables ennemies des potagers...

Il est important de le savoir : une trop forte concentration de poules sur le même sol peut transformer votre jardin en désert végétal. Lorsque vous les adoptez, faites attention à leur nombre et à la superficie que vous leur offrez (20m2 au minimum). En effet, les poules grattent et picorent le sol constamment à la recherche de nourriture, ce qui peut, lorsqu'elles sont trop nombreuses, avoir des conséquences désastreuses sur la végétation de votre jardin. De même, si vous tenez à votre potager, préservez le au maximum de vos bêtes à plumes. Elles adorent les jeunes pousses de salade et adorent gratter la terre fraîche à la recherche de pousses de fleurs ou de légumes. Si vous aimez avoir un beau jardin propre et lisse, adopter des poules est une mauvaise idée, puisqu'elles risqueraient aussi de creuser des nids-de-poule.

... Et parfois du voisinage

Si le son du caquètement des poules peut être doux à vos oreilles, ce n'est peut-être pas le cas de vos voisins. Ces gallinacés peuvent être relativement bruyants et perturber le silence auquel ils tiennent chèrement. Si vous possédez un coq, il peut même exprimer sa présence à des heures peu convenients.

Un animal qui réduit les déchets naturellement...

Les poules sont omnivores et surtout : elles aiment tout. Il s'agit ainsi de l'animal idéal pour réduire vos déchets, qui se fera un plaisir de se nourrir de vos épluchures ou de vos restes de viande ou de votre pain dur. Pour un foyer et par an, trois poules peuvent ainsi consommer 120 à 150 kilos de déchets organiques. En contrepartie, vous pourrez récupérer ses oeufs, les consommer et les apprécier sereinement, sans avoir peur d'enrichir l'élevage industriel.

... Et enrichit le jardin

Si vous souhaitez enrichir votre jardin de manière naturelle, la poule est l'animal qu'il vous faut. Ses fientes sont un véritable engrais naturel, très efficace. Pas très contraignante et autonome, elle s'occupera également pour vous des vers, limaces et autres escargots qui s'attaquent à vos plantes.

En conclusion, l'achat de poules pour votre foyer peut être une bonne idée, mais seulement si vous vous sentez prêts à vivre avec les contraintes qu'elles impliquent et le budget qu'elles demandent.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.