Accès à l'eau pour tous : comment aider depuis chez soi ?

Chargement en cours
Dans le monde, une personne sur trois n'a pas accès à l'eau potable.
Dans le monde, une personne sur trois n'a pas accès à l'eau potable.
1/2
© Adobe Stock, Adam Ján Figeľ
A lire aussi

"Le droit à l'eau potable et à l'assainissement est un droit fondamental, essentiel à la pleine jouissance de la vie et à l'exercice de tous les droits de l'homme", reconnaissait l'Organisation des Nations Unies en juillet 2010. Pourtant, aujourd'hui encore, tout le monde ne peut pas s'approvisionner suffisamment en eau potable au quotidien. Découvrez comment aider, depuis chez vous, à lutter contre ce fléau.

Les conséquences dramatiques de l'absence d'accès à l'eau

Selon l'OMS, chaque être humain a besoin au minimum de 20 litres d'eau potable par jour. Pour la boire évidemment, mais aussi pour le lavage du linge, pour l'hygiène, la préparation des aliments ou encore l'assainissement individuel. Pourtant, dans le monde, une personne sur trois n'a pas accès à de l'eau salubre, comme le soulignait une étude de l'UNICEF et de l'OMS parue en 2019. Certaines personnes doivent parcourir des kilomètres pour pouvoir en consommer, d'autres se tournent par défaut vers des eaux de surface (par opposition aux eaux souterraines) ou vers des eaux non traitées et polluées. Un problème qui a de nombreuses conséquences, favorisant notamment les maladies et la malnutrition. Chaque jour, note l'UNICEF, environ 4 500 enfants meurent de causes liées à de l'eau insalubre.

De nombreuses ONG tentent d'améliorer la situation

Pour lutter contre ce fléau depuis chez soi, la meilleure solution consiste à soutenir financièrement une association se rendant sur le terrain. Action contre la faim, Eau et Vie, Solidarités International, PASDB, Vision du Monde... De nombreuses ONG se concentrent entièrement à cette cause ou mettent en place des programmes spécifiques plus ponctuels. Leurs façons d'agir sont multiples : créer des points d'eau ou les améliorer, distribuer de l'eau potable, donner des kits d'hygiène, installer des pompes à eau, des puits, des forages ou encore des toilettes...

En vous rendant sur les sites de ces organismes, vous trouverez facilement comment leur faire un don. Sont également expliquées les différentes manières de devenir bénévole ou de parrainer certaines initiatives. N'oubliez pas non plus de parler de ces associations autour de vous et d'alerter sur l'importance du problème de l'accès à l'eau, pour sensibiliser votre entourage et l'inciter à agir.

Lutter à son échelle contre le réchauffement climatique

Le dérèglement climatique a des conséquences désastreuses sur l'accès à l'eau. Les catastrophes naturelles de type sécheresse, inondation ou tempêtes sont de plus en plus fréquentes, dégradent la qualité de l'eau potable et diminuent sa disponibilité ! Selon le GIEC (groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), 38% de la population mondiale pourrait être exposée au stress hydrique en 2025, c'est-à-dire à une pénurie d'eau, contre 9% en 2008. Lutter contre le réchauffement climatique permet donc indirectement de lutter contre les problèmes d'accès à l'eau salubre. À votre échelle, prenez garde à adopter un comportement écoresponsable au quotidien et/ou soutenez là encore des associations tournées vers le climat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.