5 conseils pour un barbecue plus écolo

Chargement en cours
Moment convivial par excellence, le barbecue peut être écologique et festif.
Moment convivial par excellence, le barbecue peut être écologique et festif.
1/2
© Adobe Stock, ivanko80

Dès les premiers rayons de soleil, le barbecue fait son retour et il est bon de se rassembler pour un moment si convivial ! Cependant, pas question de mettre ses valeurs au placard, bien au contraire. Si le barbecue est souvent décrié, notamment à cause de la nocivité du charbon de bois, il est tout à fait possible de limiter son impact. Zoom sur 5 astuces qui rendront votre barbecue plus écolo, mais toujours aussi festif.

Bien choisir son charbon de bois

Selon les puristes, un vrai barbecue se fait avec du charbon de bois. Le souci, est que celui-ci est réputé cancérigène à cause des hydrocarbures aromatiques polycycliques - plus connus sous le diminutif HAP - dégagés lors de sa combustion. Il est également synonyme de déforestation et de particules fines, on est alors loin d'un mode de cuisson sain et écologique.

Cependant, il est possible de choisir un charbon de bois de qualité supérieure afin de réduire ses nuisances. Il est préférable d'opter pour un charbon épuré (avec un taux de carbone supérieur à 85%), en gros morceaux comme celui utilisé en restaurant, en provenance d'une gestion forestière durable, labellisé FSC et PEFC et de le conserver dans un endroit sec (l'humidité favorise l'émanation de fumées toxiques ou HAP).

Miser sur les alternatives au charbon de bois

A la place du charbon de bois traditionnel, d'autres combustibles plus sains peuvent être utilisés. Les ceps de vigne, plus sains à condition d'être bio et sans traces de pesticides, relèveront le goût de la viande grillée. Plus rare et plus cher aussi, les briquettes de noix de coco ont le désavantage de ne pas être produites localement mais leur combustion dure trois fois plus longtemps que celle du charbon de bois.

Bannir les allume-feux

Les allume-feux, s'ils sont pratiques, contiennent quasiment tous des substances nocives comme les COV ou composés organiques volatiles. Un allume-feu chimique associé au charbon de bois est alors le cocktail détonnant en matière de fumées nocives.

Il vaut mieux alors se servir du bon vieux papier journal, de pommes de pin, de petit bois gardé des tailles de votre jardin ou d'allume-feux écologiques à base de laine de bois par exemple.

Passer au barbecue au gaz

Quand on sait qu'un barbecue au charbon de bois émet 3 fois plus de CO2 qu'un barbecue au gaz, il devient difficile de ne pas bouder le charbon de bois. Cependant, si l'alternative est plus saine et moins polluante, le gaz reste une énergie non renouvelable. Le barbecue solaire, serait une alternative écologique encore plus convaincante mais malheureusement ce type de barbecue coûte relativement cher et n'est pas accessible à toutes les bourses, pour le moment...

Faire la part belle aux recettes végétariennes

La dernière astuce, et non des moindres, pour rendre votre barbecue plus écologique, se trouve dans votre assiette ! En effet, si les combustibles sont responsables d'émanation nocives et de rejet de CO2, les aliments aussi. Bien souvent, on mange beaucoup trop de viande lors d'un barbecue. Et c'est maintenant connu, la production de viande et l'agriculture liée à l'alimentation des animaux représentent la première source d'émissions de CO2 sur la planète.

Cet été, on pense alors à décliner les légumes grillés dans tous leurs états, et pourquoi pas innover avec une nouvelle recette de burger végétarien au barbecue ? De quoi épater vos convives !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.