10 façons d'agir contre le tourisme animalier

Chargement en cours
Il est peut être divertissant d'observer les animaux aquatiques dans un aquarium ou un parc destiné à ces derniers. Néanmoins, cet espace où ils sont souvent confinés n'est pas un endroit optimal pour leur épanouissement, il peut même être nuisible. Par exemple, le dauphin sauvage parcourt en moyenne 65 kilomètres par jour. Vous l'aurez bien compris, toute installation comme un bassin ou un enclos, ne peut égaler l'étendue de son habitat naturel.
Il est peut être divertissant d'observer les animaux aquatiques dans un aquarium ou un parc destiné à ces derniers. Néanmoins, cet espace où ils sont souvent confinés n'est pas un endroit optimal pour leur épanouissement, il ...
5/10
© Adobe Stock, New Africa

Profiter de vos vacances pour renouer avec la nature et rencontrer des animaux part peut être d'une belle intention. Néanmoins, les activités touristiques mêlant l'utilisation de ces derniers ne sont pas si candides. Dès lors qu'un animal est enlevé de son habitat naturel pour faire l'objet d'une attraction touristique, nous pouvons parler de tourisme animalier. Voici 10 façons de ne pas soutenir cette pratique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.