Jardin : où placer son potager ?

Chargement en cours
En choisissant l'emplacement idéal, votre potager vous offrira le meilleur de lui-même.
En choisissant l'emplacement idéal, votre potager vous offrira le meilleur de lui-même.
1/2
© iStock, RyanJLane

Pour manger local et bio, vous avez envie de créer votre propre potager ? En choisissant l'emplacement idéal, vous récolterez le meilleur de votre potager. Voici comment ne pas se tromper.

L'endroit où vous cultivez votre jardin n'est pas à choisir à la légère. Une fois vos fruits, légumes et herbes aromatiques plantés et sortis de terre, il sera très compliqué de changer votre potager de place. D'où la nécessité de faire le bon choix dès le départ.

Une bonne exposition, le critère essentiel

Avant de démarrer, n'oubliez pas qu'il est toujours préférable de s'adapter à son milieu plutôt que de chercher à corriger de façon artificielle des "inconvénients". C'est bien sûr possible, mais cela demandera plus d'efforts, plus de temps. Adaptez vos cultures au sol sera plus simple que d'ajouter du compost ou des engrais à la terre pour y planter des végétaux moins adaptés (les betteraves et les épinards s'épanouissent dans un sol argileux tandis que les asperges et les pommes de terre préfèrent une terre à tendance sablonneuse).

Ensuite, l'exposition de votre potager dépendra de votre région et de ce que vous voulez faire pousser. En moyenne, les légumes ont idéalement besoin de 6 heures d'ensoleillement par jour, heures qui n'ont pas besoin d'être consécutives (un peu moins pour la laitue ou les épinards). Si vous habitez dans une région très ensoleillée l'été avec des pics de chaleur, prévoyez une zone semi-ombragée pour protéger vos cultures de la sécheresse. À l'inverse, dans les zones les plus fraîches et moins ensoleillées, cherchez le soleil et ne placez pas votre potager dans une zone ombragée (près de grands arbres, de haies trop hautes, le long d'un mur). Une exposition sud/sud ouest est alors idéale. Enfin, avant de planter vos choux, observez la rotation du soleil au fil des saisons sur l'emplacement que vous avez choisi : un jardin en plein soleil en été peut se retrouver à l'ombre en hiver.

À l'abri du vent

Les végétaux poussent moins bien dans les zones venteuses. Le vent abaisse la température, dessèche les sols, fait ployer les végétaux les plus fragiles. Choisissez donc un lieu à l'abri du vent pour votre potager. Si besoin, installez des haies de plantes grimpantes en bordure ou des arbres fruitiers.

Pensez à l'accès à l'eau

L'eau est un élément essentiel dans la bonne tenue de votre potager. Si possible, installez votre potager à proximité d'un robinet extérieur, d'un puits, d'un cours d'eau ou de la maison de façon à vous faciliter l'arrosage de vos plans au moment des semis et des plantations, en cas de sécheresse.

Dans un endroit en vue

Pour garder un oeil sur votre potager, placez-le dans un endroit où vous le verrez facilement. En passant devant tous les jours, vous verrez votre jardin évoluer et serez à même de décider quand le temps sera venu de s'en occuper, de récolter le fruit de vos efforts, de désherber... Car pour que votre potager vous offre le meilleur de lui-même, il demande une attention et des soins réguliers !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.