Isolation phonique : quelles solutions pour ne plus subir le bruit chez soit ?

Chargement en cours
Les nuisances sonores peuvent être un fardeau au quotidien. Voici quelques solutions pour ne plus les subir.
Les nuisances sonores peuvent être un fardeau au quotidien. Voici quelques solutions pour ne plus les subir.
1/2
© Adobe Stock, Pixel-Shot

Lorsqu'on est chez soi, on espère rester au calme afin de pouvoir se ressourcer en toute tranquillité. Seulement parfois, nos appartements et maisons ne nous isolent pas suffisamment du bruit de l'extérieur ou de celui que font nos voisins. Voici quelles solutions employer pour ne plus subir le bruit et mieux isoler son logement de la pollution sonore.

Isoler son logement du bruit extérieur peut s'avérer complexe. Car les sons venant de l'extérieur parviennent à se faufiler partout : à travers les fenêtres, les murs, et même les plafonds. Chaque source de bruit a sa solution, lorsqu'il est question d'isolation phonique et acoustique. Découvrez comment stopper au mieux les bruits qui troublent votre quiétude.

L'isolation phonique des fenêtres et vitrages contre les bruits extérieurs

Souvent, c'est de l'extérieur que vient la pollution sonore. Passages de véhicules, quartier agité et festif... Les causes sont multiples. Remplacer vos fenêtres par du double vitrage est généralement une bonne solution pour vous couper du bruit de la rue. Préférez une fenêtre dont les deux vitrages sont de différentes épaisseurs : c'est cette différence qui isole au mieux le bruit. Comparez et étudiez les double-vitrages proposés dans le commerce en fonction de vos besoins : certains d'entre eux peuvent également renforcer l'isolation thermique de votre logement.

L'isolation phonique des murs trop fins

Si vous parvenez à entendre vos voisins à travers vos murs, c'est que ceux-ci ne disposent pas d'une bonne isolation phonique. Il convient donc de bloquer le passage du son à travers ceux-ci. Pour cela, plusieurs solutions. La peinture phonique peut être une solution si la gêne n'est pas très importante. Mais si ce sont des bruits plus forts qui vous dérangent, mieux vaut choisir des plaques phoniques prêtes à poser. Si la pollution sonore est réellement très incommodante, il est possible d'opter pour un doublage sur ossature métallique. Il s'agit concrètement de deux plaques de plâtre enserrant une laine minérale. En outre, il existe la solution de la contre-cloison, qui devra impérativement être séparée du mur existant par des bandes élastomères.

Un faux plafond contre les bruits de talons

Si vous vivez dans un appartement et que vous souffrez d'entendre trop souvent vos voisins du dessus, vous devez améliorer l'isolation phonique du plafond. Grâce à elle, les claquements de talons et les cavalcades de bambins agités appartiendront au passé. Pour cela, la pose d'un faux plafond est préconisée. Mais attention : celle-ci entraîne une perte de hauteur d'une quinzaine de centimètres. Pour réaliser un faux plafond, on pose une ossature métallique qui vient enserrer des plaques d'un plâtre conçu spécifiquement pour l'isolation acoustique. Les bruits émanant du plafond étant parmi les plus incommodants, la perte de quelques centimètres de hauteur dans un intérieur peut être vite effacée par le sentiment de calme et de sérénité consécutif à la pose d'un faux plafond.

Une porte d'entrée calfeutrée contre les bruits de l'escalier

Il s'agit encore là d'un problème que connaissent beaucoup d'occupants d'appartements, notamment lorsque ceux-ci sont situés dans des immeubles anciens : entendre les allées et venues de ses voisins à travers la porte d'entrée de son appartement peut être fortement incommodant. La solution pour ne plus les subir ? Calfeutrer la porte d'entrée ! Vous pouvez commencer par poser un rideau anti-bruit composé de plusieurs épaisseurs de tissus, qu'il vous est possible de confectionner par vous-même. Point important : veillez à ce que celui-ci soit plus large et plus long que votre porte. Il est également possible de capitonner sa porte, et pour cela, il existe des kits prêts à poser.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.