Voici ce qui change en ce 1er Mai 2022: Revalorisation du smic, des stages, des formations professionnelles, des aides sociales mais aussi augmentation des prix du gaz pour les particuliers

par Jeanmarcmorandini.com

C'est une tradition, le 1er mai c'est le muguet mais également plusieurs changements. Ce dimanche 1er mai sera notamment marqué par la hausse des tarifs du gaz, l'augmentation de la rémunération des stagiaires de la formation professionnelle, mais aussi la fin de certains dispositifs d'exception pour la lutte contre le Covid-19 en entreprise.

La rémunération des stagiaires de la formation professionnelle va augmenter, avec des différences selon les tranches d'âge. Pour les 16-18 ans, elle va passer de 130 euros à 200 euros par mois. Pour les stagiaires âgés de 18 à 25 ans, elle passera à 500 euros (contre 310 ou 400 euros auparavant). Au-delà de 25 ans, la rémunération va atteindre 685 euros. Le barème n'avait pas été modifié depuis 2002.

De son côté, le smic augmente automatiquement de 2,65 %, soit une hausse mensuelle d'environ 34 euros net, du fait de la forte inflation enregistrée depuis le mois de novembre. Il s'agit de la troisième hausse en sept mois. Pour un temps plein, le smic mensuel s'établira à 1 645,58 euros brut et, en net, il passera de 1 269 à 1 302,64 euros. Le smic horaire brut passera de 10,57 à 10,85 euros. Revalorisation des aides sociales et fluctuation des prix du tabac

Les prestations versées par les caisses d'allocations familiales (CAF) seront aussi revalorisées de 1,8 % le 1er mai. Cette hausse concernera donc le revenu de solidarité active (RSA), les allocations familiales, l'allocation de base pour jeunes enfants, la prestation partagée d'éducation de l'enfant (PreParE), l'allocation de rentrée scolaire, le complément de mode de garde, la prime d'activité.

En outre, le relèvement de l'allocation adulte handicapé (AAH) de 903,60 à 919,86 euros, décidé en avril, sera effectif à partir du versement de début mai.

Concernant les prix du gaz, les tarifs réglementés de vente appliqués par Engie vont augmenter de 1,1 % au 1er mai, conséquence de la hausse des cours mondiaux, à la suite notamment du blocage du canal de Suez, où un cargo est resté coincé pendant six jours fin mars.

Cette hausse hors taxe est de « 0,3 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 0,7 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 1,2 % pour les foyers qui se chauffent au gaz », a détaillé la Commission de régulation de l'énergie.

À partir d'aujourd'hui, il sera également possible de régler ses billets de train avec les chèques-vacances en ligne. Les voyageurs devront passer sur le site l'ANCV (Agence nationale des chèques vacances) pour les dématérialiser. Jusque-là, il était possible de faire cette démarche uniquement en gare.

Le début du mois de mai marquera la fin de certains dispositifs dérogatoires mis en place en entreprise pour faciliter la lutte contre l'épidémie de Covid-19. La loi renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire, adoptée en janvier dernier, offrait la possibilité de reporter certaines visites médicales auprès des services de santé au travail dans le but de permettre à ce

vidéos similaires

lecture autoOUINON

Vos réactions doivent respecter nos CGU.