Une prostituée du Bois de Boulogne remet en cause la version d'Ander Herrera, joueur du PSG : "Il a du négocier une passe avec une fille et a fait le kéké en lui proposant 50 euros"

par Jeanmarcmorandini.com

Le joueur du PSG a-t-il dit la vérité en racontant l'agression dont il aurait été victime au Bois de Boulogne, par une prostituée ? Dans la soirée de mardi, Ander Herrera, milieu de terrain du Paris Saint Germain, aurait été agressé alors qu’il traversait en voiture le Bois de Boulogne. Le joueur d'origine espagnole aurait été victime d'un vol à la tire dans sa voiture par une prostituée transsexuelle, alors qu'il était arrêté à un feu rouge au Bois de Boulogne pour rentrer chez lui.

Sans violence, le footballeur se serait fait dérober son portefeuille ainsi que son téléphone portable, puis aurait négocié avec son interlocutrice. Après cet épisode, le footballeur de 32 ans a rapidement alerté la police. C'est en tout cas la version qui a été donnée hier, mais dans "Touche pas à mon poste" une prostituée du Bois de Boulogne, Samantha, a remis clairement en doute cette version:

"Dans la voiture qu'il conduisait, c'est fermeture centralisée automatique", a-t-elle lancé, remettant ainsi en cause le fait que quelqu'un ait pu s'introduire dans le véhicule d'Ander Herrera contre sa volonté. Des propos qui ont été confirmé par Bruno Pomard, ex-policier du Raid qui était également sur le plateau.

Et Samantha de poursuivre dans le "démontage" de la version de Ander Herrera :

"Aucune prostituée ne travaille à proximité d'un feu parce que ça peut provoquer des accidents ou des carambolages. On ne se met pas le long des feux ou sur des croisements, on essai de se mettre en retrait, au moins à 20 mètres, le temps que les gens puissent s'arrêter, donc il ne peut pas y avoir une prostituée qui monde au feu rouge.

A mon avis, le joueur parisien a peut-être négocié une passe avec la fille. Il a fait le 'kéké' genre, 'je suis footballeur, je gagne des sous, je suis pété de thunes'. Il lui a sorti un billet de 50 balles, mais il a dû ouvrir le portefeuille, et il est arrivé ce qui devait arriver.

En ce moment c'est difficile, et on en gagne pas beaucoup d'argent... C'est humain, c'est compliqué... C'est 20 euros la pipe et 30 euros la pipe et l'amour au Bois... "

Vos réactions doivent respecter nos CGU.