TF1 tire le signal d'alarme devant la perte de vitesse de son feuilleton quotidien "Demain nous appartient" et prend plusieurs décisions : Nouveau directeur de collection, changement d'intrigue, rajeunissement des héros...

par Jeanmarcmorandini.com

Depuis plusieurs semaines, les audiences de la série quotidienne de TF1, demain nous appartient sont en perte de vitesse et ont de plus en plus de mal à passer la barre des 3 millions de téléspectateurs. Est-ce une érosion générale de ce type de programme ? Toujours est-il que sur France 3, "Plus belle la vie" est en effet dans la zone rouge. Après avoir attiré près de 5 millions de téléspectateurs, la série peine a en faire la moitié en ce moment et pourrait prendre fin dans les prochains mois, à en croire plusieurs journaux.

Du coup TF1 ne veut pas se retrouver dans cette situation avec "Demain nous appartient" et a décidé de sortir le grand jeu. Le Parisien explique donc comment la Une a décidé de nouvelles mesures en urgences pour enrayer la perte d'audience dont jeanmarcmorandini.com se fait l'écho depuis plusieurs semaines, le matin en vous révélant à 9h les chiffres. Pour l'occasion plusieurs mesures ont été prises selon le quotidien.

Voici les 4 mesures prises pour relancer le feuilleton :

1/ Appelé à la rescousse en saison 5 avec mission d’insuffler plus de comédie, le directeur de collection et producteur artistique, Marc Kressmann quitte déjà son poste.

2/ Mise à l'antenne d'une nouvelle histoire intitulée Murder Party avec un retour aux fondamentaux, avec du polar, des intrigues intergénérationnelles, le tout ancré à Sète.

3/ Les jeunes adultes c'est à dire Bart, Noor, Garance, Charlie, Gabriel sont désormais mis de plus en plus en avant.

4/ Stabilité du casting alors que depuis 9 mois les choses ont énormément évolué avec les départs de personnages historiques comme Anne Caillon, Juliette Tresanini, Linda Hardy, Théo Cosset et les arrivées de comédiens populaires comme Xavier Deluc, Jennifer Lauret, Alexandre Varga, Emmanuel Moire, Charlotte Gaccio… Des mouvements brusques qui ont visiblement déstabilisé les téléspectateurs

Vos réactions doivent respecter nos CGU.