Rodéos urbains, provocations, escalade du murs de la prison à Lyon : Les "Daltons" tentent de se justifier dans TPMP : "On est stigmatisé car on vient de certains quartiers"

par Jeanmarcmorandini.com

Ils narguent les forces de l'ordre depuis plusieurs jours, et pourtant ils étaient en toute tranquilité hier soir sur le plateau de TPMP sur C8. Les Daltons, ce groupe de rap lyonnais, qui réalise des rodéos en pleine rue, envahit un stade de football ou escalade le mur de la prison a tenté de justifier hier soir ses actions dans Touche pas à mon poste en se posant comme des victimes :

"On est stigmatisé parce qu'on vient de certains quartiers de Lyon. ManuGT a été incarcéré pour complicité de Rodéo, hors, il y a des rodéos dans tous les clips, alors pourquoi lui fait de la prison ? On n’a jamais rien cassé ni brûlé.

Des gamins nous demandent de participer, on leur dit de retourner à leurs études. On n’est pas là pour prôner la violence. Ce sont de simples clips. Ça reste de la fiction. On a une action à venir qui sera à contre-pied de ce que l’on a pu faire.

Le fond du message à la base reste positif. On est en train de se recentrer une implication plus proche de la vie réelle. On a fait ce qu’on a fait pour être entendu. Il ne s’agit pas de dire au monde entier faites comme nous."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.