Regardez toutes les images de la nuit après le retour sur Terre, tôt ce matin, du Français Thomas Pesquet après un séjour de six mois en orbite dans la Station spatiale internationale

par Jeanmarcmorandini.com

Le Français Thomas Pesquet est rentré sur Terre tôt ce matin après un séjour de six mois en orbite dans la Station spatiale internationale qui s'est conclu par un amerrissage réussi au large des côtes de Floride. La capsule Dragon de SpaceX, qui transportait également trois autres astronautes, a été freinée dans sa vertigineuse descente par l'atmosphère terrestre puis par d'immenses parachutes. Elle a amerri dans le Golfe du Mexique à 03H33 GMT mardi, soit à l'aube en France.

Roussie par les températures extrêmes expérimentées durant sa chute, elle a été hissée à l'aide d'une grue sur un navire qui avait été posté en mer à proximité.

L'écoutille de Dragon a été ouverte, et les premières images de Thomas Pesquet l'ont montré, encore assis à bord dans sa combinaison spatiale, brandir un pouce en l'air. Les astronautes en ont ensuite été extraits un par un, Thomas Pesquet en dernier. Comme les autres, il a d'abord été placé sur un brancard par mesure de précaution.

"Une fierté d'avoir représenté la France une nouvelle fois dans l'espace!", avait tweeté quelques heures avant le départ celui qui, par ses abondantes publications sur les réseaux sociaux, a offert à des millions de personnes un goût de la vie en orbite.

"La prochaine fois, la Lune?", avait-il lancé.

Thomas Pesquet est rentré avec les autres membres de la mission Crew-2 -- le Japonais Akihiko  Hoshide et les Américains Shane Kimbrough et Megan McArthur. Ils étaient arrivés à bord de la station spatiale (ISS) le 24 avril.

Le vaisseau de la société d'Elon Musk transportait également 240 kg de matériel et d'expériences scientifiques.

La capsule Dragon de SpaceX transportant le Français Thomas Pesquet, et ses quatre parachutes principaux déployés, juste avant son amerissage de nuit dans le Golfe du Mexique, le 8 novembre 2021

Vos réactions doivent respecter nos CGU.