“Qu’elle se taise !” : cette offre de Meghan Markle qui tombe très mal !

par Public

Le prince Harry est de retour en solo au Royaume-Uni, cette semaine, où il doit assister aux funérailles de son grand-père, le prince Philip. Enceinte d'une petite fille qui doit naître cet été, Meghan Markle n'a pas pu l'accompagner. Et tandis qu'elle a fait savoir via ses amis, dans les colonnes du Daily Mail, qu'elle préférait ne "pas être le centre de l'attention" pendant le deuil de la famille royale, une experte royale a pointé du doigt une incohérence...

"Elle devrait se taire !"

Angela Levin a en effet cité l'article du tabloïd anglais,qui rapporte également que la duchesse de Sussex est désormais "prête à pardonner" à la famille royale, et à "tourner la page". Le 7 mars dernier, au cours d'une interview accordée à Oprah Winfrey, l'ex actrice de "Suits" avait accusé un membre du clan de racisme envers elle et son fils, Archie. Des déclarations qui avaient fait grincer des dents à Buckingham Palace.

Et tandis que le duc d'Edimbourg est mort le 9 avril dernier, et attend encore d'être enterré, Meghan Markle a eu tort de faire sa proposition de paix maintenant, estime Angela Levin. Sur Twitter, elle a brutalement taclé la femme du prince Harry. La biographe du prince a balancé : "Si Meghan ne voulait pas être 'au centre de l’attention lors des funérailles', elle devrait se taire. Elle a dit à des 'amis' qu’elle 'adorait le prince Philip' et qu’elle était prête à 'pardonner à la famille royale'". Et d'ajouter : "ces trois commentaires montrent son comportement condescendant et grandiose. Incroyable".

Une grossesse à risque, vraiment ?

A propos des raisons médicales avancées par Meghan Markle pour rester aux États-Unis, Angela Levin a également jugé : "Il est intéressant de voir que le médecin de Meghan lui a conseillé de ne pas prendre l'avion en raison de son 'état', alors que jusqu'à présent, elle était heureuse d'accoucher de son bébé à la maison". Rappelons toutefois que Meghan Markle a fait une fausse couche, en juillet dernier, et qu'elle ne veut prendre aucun risque pour cette nouvelle grossesse. Le Daily Telegraph rapporte qu'elle débutera son congé maternité dans 4 semaines, et que son terme serait prévu pour le mois de juin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.