Port du voile sur les terrains de sport : Députés et sénateurs n’ont pas réussi à se mettre d’accord cette nuit sur un texte commun interdisant le voile dans les compétitions sportives en France

par Jeanmarcmorandini.com

Députés et sénateurs n’ont pas réussi à se mettre d’accord cette nuit sur un texte commun touchant le sport, actant un désaccord sur l’interdiction du port du voile en compétition, selon des sources parlementaires. Une nouvelle lecture aura lieu devant l’Assemblée le 9 février, puis le 16 devant le Sénat. L’Assemblée aura le dernier mot.

Le 19 janvier dernier, les sénateurs avaient voté un amendement LR, contre l’avis du gouvernement, interdisant le port « de signes religieux ostensibles » lors d’une compétition sportive, comme ils l’avaient déjà fait lors du projet de loi controversé sur le séparatisme, ce qui avait ensuite été gommé par l’Assemblée.

Le rapporteur du texte au Sénat, Michel Savin (LR), a regretté dans un communiqué lundi que les « députés refusent toute discussion sur la laïcité », les accusant de « provoquer l’échec » de la réunion. « Avec ce blocage la majorité tourne le dos au principe de laïcité, renonce à protéger les plus jeunes des dérives communautaires et s’engage un peu plus dans la voie du communautarisme », ajoute le sénateur.

Du côté de l’Assemblée, les trois rapporteurs LREM du texte avaient prévenu dès lundi matin dans un communiqué, à l’unisson de la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, que « le débat de la laïcité » est « largement abordé et actualisé grâce à la loi visant à conforter les principes de la République ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.