Polémique : Jean Castex a utilisé un jet privé facturé 10.000 euros pour faire un aller retour entre Perpignan et Paris pour aller voter devant les caméras dimanche dans sa ville de Prades

par Jeanmarcmorandini.com

En février dernier, Mediapart avait accusé le premier ministre d'utiliser «de manière frénétique» des jets privés pour ses déplacements et dénoncé «sa passion immodérée pour les jets de la République». Des critiques qui n'ont visiblement pas freiné Jean Castex qui selon plusieurs médias a recommencé hier dimanche en utilisant un jet simplement pour aller voter dans sa ville de Prades.

Jean Castex aurait utilisé un Falcon de la République pour se rendre dans sa circonscription. L'avion aurait atterri à l'aéroport de Perpignan aux alentours de 8h30, et redécollé vers 10h30. Jean Castex n'a passé que deux heures à Prades, et «n'a pas pris le temps d'un tour en ville», selon L'indépendant .

Un aller-retour express d'environ 800 kilomètres qui aurait coûté près de 10.000 euros aux contribuables, selon Cnews.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.