Nouvelle provocation des Daltons à Lyon qui escaladent en direct sur Instagram le mur de la prison où est enfermé le leader de leur groupe

par Jeanmarcmorandini.com

Comme le relate Lyon Mag, un individu, vêtu de sa tenue jaune et noire, a escaladé un grillage puis a livré un colis aux détenus se trouvant à l’intérieur des murs, probablement à l’attention de Many GT, leader du groupe, incarcéré depuis cet été selon le média lyonnais. L'incident s'est produit dans le 8ème arrondissement de Lyon, avec de Dalton qui s’est introduit dans le périmètre de la prison de Lyon-Corbas aux alentours de 16h30.

En repartant, il a laissé en souvenir le haut de son déguisement. L'homme qui filmait la scène en direct sur Instagram dialoguait tranquillement avec les prisonniers qui hurlaient à la gloire des "Daltons".

Après avoir escaladé le grillage dans le sens inverse, l'intrus a rejoint l'une des deux motocross présentes pour prendre la fuite.

Il y a 48h pourtant, les Daltons avaient proposé de faire "une trêve", mais à deux conditions. Un membre du collectif indique à l'AFP qu'ils sont prêts à à se calmer en échange de la libération de leur de leur leader Many-GT condamné fin août à neuf mois de prison, "parce qu’il a déjà purgé une bonne partie de sa peine". M

ais une autre condition est posée: un feat avec Angèle!

Concernant les rodéos dans les rues piétonnes de Lyon, le Dalton confie "On est désolés, on n’est pas là pour faire peur à la population, on s’y est mal pris, mais par contre les rodéos sur le périphérique ça ne s’arrêtera pas tant qu’on n’aura pas décidé d’arrêter".

Rappelons que jeudi soir, deux membres du groupe ont pénétré sur la pelouse du Groupama Stadium, perturbant le match de Ligue Europa entre l'OL et Brondby. "C‘est pour faire parler de nous, on aime ça, c’est le jeu du chat et de la souris avec les policiers", indique le membre du collectif.

Depuis plusieurs semaines, les Daltons font beaucoup parler d'eux notamment en mettant en scène leurs victoires sur la police avec exhibition d’armes et acrobaties à moto dans des clips de rap. C’est à la suite d’un de ces rodéos que Many-GT a été incarcéré et condamné à neuf mois de prison au mois d’août. Un autre membre du groupe est en détention provisoire depuis un coup de filet le 23 octobre qui avait abouti à trente interpellations.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.