Nabilla évoque ses travaux d’intérêt général

par Public

Souvenez-vous, en mai 2016, Nabilla Benattia, 27 ans, a été reconnue coupable de « violences aggravées » sur la personne de Thomas Vergara, son mari aujourd’hui, après lui avoir porté un coup de couteau. Elle a alors été condamnée à des travaux d’intérêt général en aménagement de sa peine de 6 mois de prison. Très connectée sur les réseaux sociaux (peut-être un peu trop), la jeune femme a partagé des vidéos Snapchat pendant ses heures de travaux d'intérêt général. L’une des vidéos les plus connues montre notamment une Nabilla peu coopérative en train de nettoyer des toilettes. Une vidéo qui n'est pas passé inaperçue aux yeux du journaliste Mouloud Achour qui a décidé de revenir sur cet épisode ce lundi 3 février dans son émission Clique. Interrogée sur le sujet, la bimbo a confié qu’elle s’était "fait tuer pour ça". Elle a continué sur ses mots : "Moi je partage tout et ils m’ont dit (la justice, ndlr) ‘il ne faut pas snapper pendant les travaux’. Je comprends… Respect et tout. Mais moi ça m’a démangé". Un acte en effet qui n’a pas plu à ses responsables puisque dès le lendemain de ce partage sur Snapchat, l’extrait était disponible partout sur Internet. Après un rire gêné, la jeune femme s’est confiée plus particulièrement sur son expérience de TIG et a choisi comme conseil au public de ne pas "utiliser de la javel car cela brûle les doigts". Nabilla, ou le sens de la punchline ! Elise Kalala. ...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.