Marseille a réservé un accueil glacial à Eric Zemmour qui n'a finalement rencontré personne lors de sa déambulation en ville sous la pression des militants d'extrême gauche

par Jeanmarcmorandini.com

Eric Zemmour était en visite ce vendredi à Marseille. La cité phocéenne a réservé un accueil glacial au presque-candidat à l'élection présidentielle, qui n'a finalement rencontré personne lors de sa déambulation dans la deuxième ville de France. Pour le presque candidat à l'élection présidentielle, les ennuis ont commencé dès son trajet en TGV raconte Europe 1. Le polémiste est descendu à la gare d'Aix-en-Provence, un arrêt avant Marseille, afin d'éviter des militants d'extrême gauche venus protester contre sa présence dans la cité phocéenne.

Ensuite, il devait prendre du temps pour déambuler dans les rues du quartier du Panier, pas très loin du Vieux-Port, et aller à la rencontre des habitants et des commerçants. Il n'a finalement vu personne , sauf des militants antifascistes qui l'ont suivi lors de son parcours.

La promenade n'aura duré qu'une dizaine de minutes, mais Eric Zemmour a tenté de relativiser en affirmant que ce genre de balades étaient toujours "mises en scène".

Le polémiste a ensuite déclaré que Marseille était un "anti-exemple" : "Si on ne fait rien, toute la France sera un immense Marseille", a-t-il déclaré.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.