Les images de Jean Castex menacé et insulté hier lors de sa visite à Grenoble sous haute protection aux cris de "pourri et vendu", poursuivi par quelques dizaines de personnes

par Jeanmarcmorandini.com

C'est une visite du Premier Ministre qui a mal tourné et on craint du côté du gouvernement que les déplacements des Ministres voir même du Président se compliquent à l'approche de l'élection. Jean Castex était à Grenoble, hier pour une réunion ministérielle sur les actions menées en faveur de la ville en compagnie d’Olivier Véran, le ministre de la Santé, et d’Emmanuelle Wargon, la ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique et chargée du Logement.

Alors qu’il se rendait sur un marché, le premier Ministre a été insulté par plusieurs personnes, certaines faisant partie des associations opposées à la démolition de logements sociaux, dont Droit au logement38, et d’autres opposés au passe sanitaire et/ou à la vaccination. « Pourri », « vendu », « Castex en prison » ont notamment scandé ces personnes.

La visite du Premier Ministre a été adaptée en conséquence pour des raisons de sécurité et certains rendez-vous ont été déplacés voir annulés. Jean Castex a affirmé "regretter" ces incidents. Après ce déplacement tendu dans la matinée, Jean Castex a participé à un comité interministériel à la préfecture de l'Isère puis il s'est rendu dans le centre-ville de Grenoble ce samedi après-midi, dans une ambiance plus détendue selon le Dauphiné Libéré.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.