Les images affolantes des tonnes d'ordures sur les plages de Marseille alors que la grève des éboueurs se poursuit partiellement

par Jeanmarcmorandini.com

Pour ramasser les « milliers de tonnes de déchets » toujours dans les rues de la métropole Aix-Marseille-Provence après une grève qui se poursuit partiellement, la préfecture de police a réquisitionné des éboueurs. Cette intervention de l’Etat survient après que des plages de Marseille ont été recouvertes de déchets, dont un bon nombre ont fini dans la mer, lors de violents orages lundi, suscitant un tollé.

Mercredi, c’est le mistral qui s’est levé, dispersant partout les montagnes d’ordures qui débordent dans certains secteurs des 92 communes de la Métropole Aix-Marseille-Provence dirigée par Martine Vassal (Les Républicains, LR).

« Malgré la reprise partielle de l’activité d’enlèvement des ordures ménagères à la suite de la grève débutée le 27 septembre (…), plusieurs milliers de tonnes de déchets sont encore présentes sur la voie publique dans plusieurs communes », a regretté la préfecture de police dans un communiqué.

« Considérant la persistance des atteintes à la salubrité et à la sécurité publiques, en dépit des mesures prises par la métropole pour y remédier, la préfète de police des Bouches-du-Rhône a pris la décision de réquisitionner par arrêté le personnel strictement nécessaire au rétablissement de l’ordre public, pour une durée maximale de trois jours » à compter de jeudi, a-t-elle ajouté, précisant que cela concernerait une soixantaine d’agents.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.