Le portrait de Christophe Dominici, un des génies du rugby de ces 30 dernières années...

par Jeanmarcmorandini.com

D'après les premiers éléments de l'enquête, l'ancien ailier international Christophe Dominici s'est suicidé en sautant d'un bâtiment, dans le parc de Saint-Cloud.

Du côté de l'Equipe on précise que Christophe Dominici "est arrivé seul au parc, l'ancien joueur du Stade Français a croisé plusieurs membres du personnel. Un témoin l'a vu monter sur un parapet en béton, haut de 20 mètres, situé au bord de l'autoroute A13, à l'intérieur du parc. Ce témoin a ensuite prévenu le personnel du domaine. Quelques instants plus tard, le Samu a tenté de le réanimer, en vain. Le décès a été constaté à 15h05.

Son épouse sera également entendue. Selon les informations recueillies par Le Parisien, elle était partie à sa recherche, inquiète de ne pas le voir revenir d’une promenade. Elle se dirigeait vers le chantier de la maison que le couple et leurs deux filles, Chiara et Mya, sont en train de se faire construire à proximité du parc de Saint-Cloud quand elle a été interpellée par la présence des secours.

Christophe Dominici a déjà souffert de dépression par le passé. Il avait été hospitalisé en octobre 2000, il y a 20 ans, pour être soigné. Souffrant énormément de sa médiatisation, il avait alors mal vécu une séparation difficile. "Cela faisait vingt-quatre jours que je ne dormais plus, ou très mal", confiera-t-il plus tard. Christophe Dominici a été profondément marqué par le décès de sa sœur Pascale dans ses jeunes années

En 1986, Pascale, décédait dans de tragiques circonstances. Un décès qui avait particulièrement marqué le joueur qui en parlait notamment dans son livre Bleu à l'âme, dont Paris Match publiait un extrait en 2007. Partie rejoindre une amie après un dîner, Pascale avait été victime d'un accident de voiture. "Il y a eu un accident, Pascale ne reviendra pas", lui aurait dit sa mère. "Ce n'est que plus tard que j'ai réalisé ce qu'elle voulait dire. En veillant le corps de celle que j'aimais tant. Pendant des heures, j'ai attendu. Un mouvement, un battement de cil. Je n'aurais pas dû. Des années durant, j'ai vécu avec cette image mortuaire et froide, qui lui ressemblait si peu...", confiait le sportif.

Christophe Dominici, né le 20 mai 1972 à Toulon, s'est notamment fait connaître à Toulon (1993-1997) avant d'effectuer la majorité de sa carrière au sein du club parisien du Stade français durant 11 ans. Avec ce club, il a gagné pas moins de cinq titres de champion de France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.