Le directeur général de l'AP-HP, Martin Hirsch se demande s'il faut continuer à soigner gratuitement ceux qui ont refusé de se faire vacciner contre le COVID ?

par Jeanmarcmorandini.com

C'est une proposition qui risque de faire du bruit. Invité hier soir dans C à vous sur France 5, le directeur général de l'AP-HP, Martin Hirsch, s'est interrogé sur l'opportunité de continuer à soigner gratuitement les non-vaccinés:

"Quand un instrument de prévention gratuit est disponible, qu'il peut être utilisé, qu'il est reconnu par la communauté scientifique comme quelque chose d'utile et qu'on y renonce, est-ce qu'on y renonce sans en porter aucune des conséquences? Ou est-ce qu'on tend la main pour soigner mais on dit qu'il n'y a aucune raison qu'il n'y ait pas de conséquences alors qu'il y en aura pour les autres patients qu'on aura du mal à soigner et qui, eux, n'y peuvent rien".

"Le débat est délicat" a ensuite reconnu le directeur général de l'AP-HP. "Si on reconnait qu'un système de dépistage doit être fait tous les ans, est ce qu'on doit avoir exactement la même protection et le même taux de remboursement si on le néglige, que quelqu'un qui ne le néglige pas? La question n'est pas évidente"

vidéos similaires

lecture autoOUINON

Vos réactions doivent respecter nos CGU.