Le directeur de la Maison d'arrêt d'Arles craque et raconte en larmes comment Yvan Colonna a été agressé dans son établissement : "C'est dégueulasse... C'était un être humain !"

par Jeanmarcmorandini.com

Il a craqué en racontant l'agression d'Yvan Colonna. Le directeur de la Maison d'arrêt d'Arles où le détenu Corse a été arrêté n'a pas pu retenir ses larmes en lâchant : "Je ne connaissait pas Yvan Colonna, mais c'était tout de même un être humain". ELe meurtrier d'Yvan Colonna à la prison d'Arles "voulait se payer quelqu'un de connu", a estimé mercredi le chef de cet établissement à l'Assemblée nationale, disant ne pas croire à l'explication d'un "blasphème" prononcé par le détenu corse. "Jusqu'au 2 mars, aucun de vous n'en avait entendu parler. Qu'est-ce qu'il pouvait faire pour être connu et pas être le petit jihadiste inconnu parmi X en France? Agresser (...) qui, sinon le plus connu sur la prison, Yvan Colonna", a déclaré Marc Ollier lors d'une audition devant la commission des lois.

"C'est mon sentiment, c'est mon impression, je n'ai pas de preuves", a ajouté celui qui a pris ses fonctions le 1er mars, veille de la violente agression d'Yvan Colonna, qui purgeait une peine de prison à perpétuité pour l'assassinat du préfet Claude Erignac en 1998 à Ajaccio.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.