La colère de Frank Leboeuf qui s'adresse à Kurt Zouma après sa vidéo où il s'en prend violemment à son chat : "T'as craqué ou quoi ? C’est comme si tu frappais un enfant ! Ça va pas du tout, là, mec, faut que tu te reprennes !"

par Jeanmarcmorandini.com

Sur son compte Instagram, Frank Leboeuf s'est adressé à Kurt Zouma à la suite de la publication de la vidéo le montrant en train de s'en prendre violemment à son chat. «Depuis hier, je suis dévasté, je ne comprends pas, enrage l'ancien défenseur des Blues, comme Zouma. On a joué à Chelsea, on avait le même numéro, on s'est parlé... Je pensais que t'étais un mec bien.»

Lâché par ses sponsors et mis à l'amende par son club, l'international français voit son image de joueur calme et affable nettement ternie par cette vidéo. «Kurt, qu'est-ce que t'as fait là ? T'as craqué ou quoi ? Qu'est-ce que tu caches sous ton sourire ? Tu touches pas aux animaux ! Tu mets pas des coups de pieds à un animal ! C’est comme si tu frappais un enfant ! Ça va pas du tout, là, mec, faut que tu te reprennes, faut qu’on t’enlève tes chats, là !"

Depuis, le Français est en train de tout perdre. Si son club ne s'est pas vraiment désolidarisé de lui, l'ancien de l'ASSE a déjà perdu son équipementier, Adidas. Seed, association dont il était ambassadeur, a également rompu les liens avec lui, et d'autres devraient suivre. Il s'est aussi attiré les foudres du monde du foot et de Didier Deschamps, qui a qualifié son geste « d'inadmissible et intolérable ».

Il a également déjà écopé d'une belle sanction de deux semaines de salaire, soit environ 300.000€, et ses chats lui ont été confisqués par l'équivalent de la SPA anglaise. Et cette affaire touche aussi son club.

Le club de la capitale anglaise a déjà perdu deux sponsors : Vitality, assureur santé, et Experience Kissimmee, office du tourisme d'une ville de Floride.

vidéos similaires

lecture autoOUINON

Vos réactions doivent respecter nos CGU.