L’ex Miss France, Sonia Rolland, arrêtée par la police

par Public

Depuis la fin de son règne de Miss France, Sonia Rolland se fait discrète sur sa vie privée bien que, côté professionnel, elle reste un personnage public médiatisé. Ayant enchaîné les petits rôles notamment dans des téléfilms français. Malgré elle, elle se retrouve impliquée dans une affaire de "biens mal acquis".

En effet, elle serait propriétaire d’un appartement du XVIe arrondissement de Paris. Un bien dont la valeur s’élève à 800 000 euros, grâce au don d’Omar Bongo qui était président du Gabon il y a quelques années.

Il s’agirait d’un "cadeau" de l’ancien couple présidentiel pour remercier l’ex reine de beauté et la "remercier de l’image (qu’elle) véhiculait pour l’Afrique". Le soucis ? L’appartement aurait été acheté par Omar Bongo dans le cadre d’un montage financier et d’une affaire de détournements de fonds dans laquelle sont visés plusieurs chefs d’États africains.Sonia Rolland, au courant de rien, n’aurait appris cela que le jour de son audition. Toujours selon nos confrères de Libération, l’ex de Jalil Lespert ne s’en serait absolument pas douté : "Mais je ne pouvais pas refuser un tel don", avait-elle expliqué aux services de police. Dans l’embarras, Sonia Rolland tente, tant bien que mal, de se sortir de cette situation. Pour l’heure, elle n’a pas réagi publiquement à toute cette histoire…

Vos réactions doivent respecter nos CGU.