Kim Kardashian sur son braquage : "ça devait arriver" et c'est tant mieux !

par Public

C'est une nouvelle femme qui s'est présentée sur le plateau d'Ellen DeGeneres, cette semaine. Six mois après avoir connu l'enfer à Paris, Kim Kardashian est sortie du silence. Elle qui a déjà raconté dans sa télé réalité (L'Incroyable famille Kardashian) tout ce qui s'était passé lors de son braquage en marge de la fashion week, s'est confiée sans détours à la célèbre animatrice américaine. Elle a prévenu : "Je ne veux pas commencer à pleurer, mais je sais que cela devait m’arriver. J’ai l’impression d’être une personne si différente. Je ne veux plus pleurer. J’ai vraiment l’impression que ce qui nous arrive dans la vie est fait pour nous apprendre des choses".Maintenant, la maman de Saint et North a revu ses priorités : "Je n’accorde plus d’importance aux choses matérielles. Vraiment (…) Je ne suis plus là pour frimer comme je le faisais autrefois. Ce n’est plus ce que je suis" assure-t-elle.Pas tout à fait remise de ce choc, Kim Kardashian avait les larmes aux yeux pendant toute son interview. Elle a détaillé son agression qui n'aura finalement pas duré très longtemps. "C’est un sentiment qu’on ne peut décrire. J’ai prononcé une prière, je me suis dit que je savais que j’irais au paradis, que j’espérais que mes enfants et mon mari allaient bien". Et d'ajouter : "Ça va vite, il y avait bien sept ou huit minutes de torture, mais lorsque je prends du recul et que j’analyse tout ça, je me dis que cela aurait pu être bien pire. Ils n’étaient pas vraiment agressifs, cela aurait pu être bien pire, donc je ne veux pas paraître ingrate". La femme de Kanye West a finalement conclu, très positive : "Je m’en suis sortie, je suis à la maison, je suis en sécurité. Je suis une meilleure personne. Il faut tourner la page".F.A

Vos réactions doivent respecter nos CGU.