Jean-Pierre Marielle : retour sur la carrière iconoclaste du comédien

par Closer

" Pour un acteur, ce n'est pas très intéressant de jouer un type sympa.

Quand ses compères Claude Rich , Philippe Noiret , Jean Rochefort , Jean-Paul Belmondo , Annie Girardot , Bruno Cremer ou Françoise Fabian explosaient rapidement sur écran, Marielle , grand amateur de jazz et de " la note rare ", a pris le temps.

Contrairement à ses camarades, Jean-Pierre Marielle n'a jamais eu peur d'incarner des abrutis finis ou des tordus vicieux.

Mais des réalisateurs comme Bertrand Tavernier ou Alain Corneau vont avoir l'intelligence de saisir que Jean-Pierre Marielle pouvait sortir de ces frontières et, de fait, tout jouer.

En télévision, nouvelle évidence dramatique avec, notamment, La controverse de Valladolid signée Jean-Daniel Verhaeghe .

Il a joué dans plus d'une centaine de films, d'innombrables téléfilms ou séries, été nominé sept fois aux César mais n'a jamais été récompensé, Jean-Pierre Marielle n'a décroché qu'un seul prix : le Molière du meilleur comédien en 1994.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.