Israël - Nouvelle attaque et nouvelles scènes de chaos au cœur de Tel-Aviv cette nuit : Au moins deux morts et de nombreux blessés alors que l'assaillant a été abattu

par Jeanmarcmorandini.com

Une nouvelle attaque armée, provoquant des scènes de chaos au cœur de Tel-Aviv, a fait au moins deux morts et de nombreux blessés hier, endeuillant encore Israël après une série récente d'attentats. La Magen David Adom, l'équivalent de la Croix-Rouge israélienne, a indiqué que 16 blessés avaient été transférés dans des hôpitaux locaux en lien à cette attaque sur la rue Dizengoff, en plein coeur de Tel-Aviv avec ses bars et ses cafés.

"Nous avons reçu plusieurs blessés graves avec différents types de blessures, principalement à la poitrine, à l'abdomen et certains au visage (...) malheureusement deux d'entre eux sont décédés et nous menons actuellement un combat pour sauver des vies", a déclaré à l'AFP le directeur de l'hôpital Ichilov de Tel-Aviv, Ronni Gamzu.

Des témoins sur place ont indiqué à l'AFP entendre des coups de feu et vu des scènes de chaos dans le centre de Tel-Aviv où la police israélienne était lourdement déployée. Le porte-parole de la police, Baruch Honig, a déclaré que plus de 1.000 policiers ont été déployés à Tel Aviv.

La police a demandé à la population de ne pas sortir afin d'éviter d'être la cible de tirs ou d'entraver le travail des officiers qui menaient une chasse à l'homme.

"Le terroriste a pris la fuite et nous faisons tout ce que nous pouvons pour le traquer", a déclaré sur la rue Dizengoff, la porte-parole de la police israélienne, Mirit Ben Mayor.

Le Premier ministre Naftali Bennett a lui tenu des entretiens avec les hauts responsables de la sécurité du pays au terme desquels il a décidé de "renforcer" la présence des forces de l'ordre à Tel-Aviv.

"Ce fut une nuit très difficile (...) peu importe où se cache ce terroriste, nous allons le retrouver. Et quiconque l'a aidé, indirectement ou directement, en paiera le prix", a déclaré M. Bennett, après cette quatrième attaque en moins de trois semaines en Israël qui ont fait au moins 13 morts.

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken a condamné "l'attaque terroriste" et a déclaré que Washington "continuerait à être en contact régulier avec nos partenaires israéliens, avec lesquels nous nous tenons résolument face au terrorisme et à la violence insensés."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.