Incident dans TPMP à propos de Delphine Wespiser qui soutient Marine Le Pen : "Il faut la virer de Fort Boyard ! C'est comme Dieudonné, elle ne peut pas rester dans une émission pour enfants !"

par Jeanmarcmorandini.com

Hier jeanmarcmorandini.com vous parlait de cette polémique autour de l'ex Miss France, Delphine Wespizer qui a osé afficher clairement son soutien à Marine Le Pen sur le plateau de TPMP. Harcelée, menacée depuis plusieurs heures, la jeune femme a même été menacée de perdre sa place dans Fort Boyard chaque année.

L'occasion d'un débat très agité hier soir dans TPMP, puisque Mathieu Delormeau a souhaité clairement que la jeune femme soit virée après sa prise de position : "Fort Boyard est un jeu pour enfants dans lequel elle n'a plus sa place. C'est une émission bienveillante avec de jolies valeurs pour les enfants. Ce n'est pas Zemmour ou Marine Le Pen. Quand ça ne va pas avec le programme, on te met ailleurs. C'est tout ! Elle joue une dame pure et elle vote pour Marine Le Pen. Il y a un problème ! C'est comme quand Dieudonné a tenu des propos antisémites, il a été viré de partout."

Cyril Hanouna est sidéré par les propos de son chroniqueur et répète alors à plusieurs reprises : "Mais c'est n'importe quoi ! Vous dites n'importe quoi" et Gilles Verdez d'enchaîné : "C'est vous qui devriez être suspendu ! Vous comparez Delphine Wespiser à Dieudonné. C'est honteux ce que vous dites. Vous êtes complètement malade !".

Le nouveau chroniqueur, Hugo Manos est lui aussi choqué par ces propos qu'il ne comprend pas : "À Fort Boyard, on ne parle pas de politique Matthieu. C'est quoi le rapport ? Elle est déguisée ! En quoi elle peut avoir une influence sur des enfants ? Tu dis n'importe quoi !".

Beatrice Rosen autre chroniqueuse est également montée au créneau : "C'est extrêmement grave. Ça donne l'impression que les entreprises lambda peuvent virer des gens pour une opinion politique. Que vous puissiez dire ça, c'est extrêmement choquant. Je ne sais pas si vous réalisez la portée de ce que vous dites"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.