Guerre en Ukraine - Le président ukrainien Volodymyr Zelensky accuse ce matin Moscou de recourir à la terreur nucléaire après le bombardement d'une centrale atomique dans le centre du pays

par Jeanmarcmorandini.com

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky accuse ce matin Moscou de recourir à «la terreur nucléaire» après le bombardement d'une centrale atomique dans le centre de l'Ukraine, et a appelé à «une action européenne immédiate» pour «empêcher que l'Europe ne meure d'un désastre nucléaire».

«Nous alertons tout le monde sur le fait qu'aucun autre pays hormis la Russie n'a jamais tiré sur des centrales nucléaires. C'est la première fois dans notre histoire, la première fois dans l'histoire de l'humanité. Cet Etat terroriste a maintenant recours à la terreur nucléaire», a-t-il affirmé dans une vidéo publiée par la présidence ukrainienne.

«L'Ukraine compte quinze réacteurs nucléaires. S'il y a une explosion, c'est la fin de tout. La fin de l'Europe. C'est l'évacuation de l'Europe», a-t-il poursuivi. Et d'ajouter : «Seule une action européenne immédiate peut stopper les troupes russes. Il faut empêcher que l'Europe ne meure d'un désastre nucléaire».

Selon Kiev, un bombardement russe a touché aux premières heures de vendredi la centrale atomique de Zaporijjia, la plus grande d'Europe, située dans le centre de l'Ukraine et qui compte six réacteurs. Selon Zelensky, des chars russes ont ouvert le feu sur la centrale.

«Ces chars sont équipés de viseurs thermiques donc ils savent ce qu'ils font, ils s'étaient préparés.»

Un incendie s'est déclaré ensuite dans un «bâtiment pour les formations» et un laboratoire du site, mais la sécurité nucléaire de ce dernier est pour l'heure «assurée», ont indiqué les autorités ukrainiennes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.