Game of Thrones : dépression, alcoolisme, problèmes d'argent... la malédiction des acteurs de la série

par Closer

Dépression, alcoolisme, problèmes d'argent... Les prétendants au Trône de fer ne sont pas les seules victimes de Game of Thrones.

Femme de tête depuis la première saison de Game of Thrones, Emilia Clarke, alias la mère des dragons, a bien failli perdre la vie.

Victime d'une hémorragie cérébrale en 2011, juste avant d'attaquer le tournage de la série, l'actrice est restée aphasique pendant plusieurs jours et devait supporter de violentes douleurs.

Propulsée au rang de star mondiale à l'âge de 14 ans avec le succès de GOT, Maisie Williams, qui incarne Arya Stark, n'a pas connu une adolescence comme les autres.

Si, au royaume de Westeros, les Lannister payent toujours leurs dettes, cela ne semble pas être le cas de Nikolaj Coster-Waldau, l'interprète de Jaime.

Si Sansa Stark aurait toutes les raisons de broyer du noir après tout ce qui lui est arrivé au fil des huit saisons du show, dans la vie, c'est son interprète, Sophie Turner, qui a bien des idées sombres.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.