Fin des Éditions de Fallois après le départ de Joël Dicker

par 90culture

Après près de 35 ans, la maison d’édition de Fallois s’apprête à fermer ses portes le 31 décembre 2021.

Cette annonce intervient peu après celle du romancier Joël Dicker, en mars 2021, de quitter les Éditions de Fallois et de créer sa propre structure pour y publier ses prochains livres.

Celle-ci, baptisée "Rosie et Wolfe" devrait ouvrir le 1er janvier 2022.

Mais son envol semble avoir mis un coup d’arrêt à la maison de Fallois : l’écrivain suisse, révélé en 2012 par "La Vérité sur l’affaire Harry Quebert", représentait l’essentiel des ventes.

Mais au-delà de son départ, la maison d’édition semblait bien décidée à cesser son activité après la mort de son fondateur, Bernard de Fallois, décédé en 2018 à l’âge de 91 ans, pour respecter "le voeu" de ce dernier.

Ce n’est pas le départ de Joël Dicker qui entraîne la fermeture. C’est l’inverse.

"Quand, en 2020, Dicker a choisi de publier chez De Fallois son nouveau roman, "L’Enigme de la chambre 622", il a fait durer la maison au-delà de ce que Bernard prévoyait.

Nous savions depuis toujours qu’il [Bernard de Fallois, N.D.L.R] voulait que sa maison ferme après sa mort." Olivier Nora, actionnaire de De Fallois

Si Joël Dickel devrait reprendre les droits sur ses livres, reste à savoir ce que deviendront les droits des quelques 800 titres que comporte le catalogue.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.