Eric Zemmour ce matin sur BFM TV réagit aux procédures judiciaires contre lui : "Ils veulent ma peau depuis 10 ans, mais je continuerai !"

par Jeanmarcmorandini.com

Eric Zemmour était ce matin, l'invité d'Apolline de Malherbe ce matin sur BFM TV. Il a tout d'abord été interrogé sur ses propos sur les migrants pour lesquels il a été condamné hier, en réaffirmant qu'il ne regrettait pas ce qu'il avait dit ce jour là; malgré la décision de justice.

Interrogé sur son prochain procès, jeudi après cette fois ses propos sur Pétain, il affirme que c'est là encore un procès politique dont il est victime, "le Parquet étant aux ordres de Eric Dupond-Moretti". Et le candidat à la Présidentielle, de préciser : "Il y a aussi toutes ces associations. Cela fait fait 10 ans qu'ils veulent tous ma mort, mais je continuerai !"

ric Zemmour était absent ce lundi 17 janvier pour le jugement comme lors du procès en novembre dernier. Cet habitué des procédures judiciaires a immédiatement dénoncé "une condamnation idéologique et stupide".

"À l'occasion de ce procès, une dizaine d'associations antiracistes et une vingtaine de conseils départementaux, essentiellement de gauche, se sont constitués partie civile à moins de trois mois du premier tour de l'élection présidentielle, et le tribunal s'est empressé de satisfaire à leurs caprices. C'est la condamnation d'un esprit libre par un système judiciaire envahi par les idéologues", a dénoncé le candidat dans un communiqué. "Nous voulons la fin de ce système qui resserre chaque jour un peu plus le garrot sur la liberté d'expression et le débat démocratique. Ce système fabrique du délit d'opinion de manière industrielle. Il est urgent de chasser l'idéologie des tribunaux", a ajouté l'ancien chroniqueur de CNews, qui avait déjà dit à l'automne qu'il voulait "enlever le pouvoir (aux) contre-pouvoirs" comme "la justice, les médias, les minorités".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.