Epinay-sur-Seine : Mais que se passe-t-il dans cette ville et pourquoi les policiers sont-ils la cible depuis plusieurs jours d'attaques violentes de la part des jeunes des quartiers ?

par Jeanmarcmorandini.com

Des policiers ont été victimes de jets de cocktails molotov et de tirs de mortiers d'artifice de la part d'une cinquantaine d'individus. Ces évènement surviennent quelques jours seulement après l'affichage des photos personnelles et de noms de policiers dans certains halls d'immeuble de la commune. Les syndicats de police parlent d'un "guet apens" afin de blesser des représentants des forces de l'ordre.

Le syndicat Unité-SGP police 93 a publié deux vidéos des attaques. Sur la première, des policiers sont visés par des tirs de mortiers d'artifice, et tentent d'intervenir en se protégeant, avant de devoir reculer et d'embarquer dans leur véhicule.

Sur la seconde vidéo, on peut voir et entendre de nombreux tirs, qui visent un véhicule de police qui tente de reculer. Ensuite, quelques individus non reconnaissables avancent vers les forces de l'ordre. Sur des photos, le syndicat montre également des zones brûlées par les mortiers et des vitres cassées sur le véhicule de police.

Des photos identifiant clairement des policiers ainsi que leurs noms ont été affichés dans des halls d’immeubles à Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis), a indiqué ce jeudi le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. Il s’agit «de «menaces clairement établies», a-t-il commenté, devant l’Assemblée nationale. «C’est une honte pour la République de ne pas pouvoir protéger ses policiers et gendarmes», a-t-il poursuivi. Les délinquants sont même allés jusqu’à dévoiler une photo de mariage, afin de viser directement la famille des fonctionnaires.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.