Drame dans le Jura hier soir: Quatre lycéens de 15 à 17 ans sont décédés prisonniers de leur voiture qui a glissé sur une route verglacée et a plongé dans le lac de Chalain

par Jeanmarcmorandini.com

Quatre lycéens sont morts dans un accident de la route, hier en fin d'après-midi dans le Jura, indique France Bleu Besançon. L'accident s'est produit à une trentaine de kilomètres à l'est de Lons-le-Saunier. La voiture est tombée d'une dizaine de mètre de haut et a terminé sa course dans le lac de Chalain, après une sortie de route causée par le verglas.

Un seul des occupants a réussi à s'extraire du véhicule, une fille qui a pu prévenir les secours.

Les cinq jeunes étaient scolarisés au lycée de Champagnole, selon David Philot, préfet du Jura, qui a déploré un accident « dramatique » qui « nous touche tous ».

Une cellule de soutien psychologique comptant six personnes a été déployée au lycée où plusieurs jeunes étaient internes, a-t-il indiqué, précisant qu'elle devrait être encore renforcée d'ici à jeudi matin.

Selon Lionel Pascal, la plus jeune victime était âgée de 15 ans. La voiture circulait sur une « véritable patinoire »

L'accident s'est produit en fin d'après-midi, sur une route très « verglacée », une « véritable patinoire », a expliqué le procureur. La voiture « a quitté la route » et « est tombée dans le lac », situé à l'est de Lons-le-Saunier, selon le magistrat.

« L'un des occupants a réussi à s'extraire du véhicule » mais « les quatre autres sont restés bloqués à l'intérieur et n'ont pas survécu à l'accident », a-t-il poursuivi.

Le survivant a été pris en charge par les secours et hospitalisé. Lionel Pascal a indiqué ne pas disposer d'éléments indiquant « que son pronostic vital était engagé ». La route sur laquelle les cinq lycéens circulaient se situe en surplomb du lac jurassien, bordée par « une pente assez raide et assez boisée », a expliqué Lionel Pascal. Leur véhicule est toutefois passé « au seul endroit où il n'y avait pas d'arbre, en a tout de même heurté légèrement un, ce qui n'a pas suffit pour changer sa course et il est tombé dans l'eau », a-t-il poursuivi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.