Donald Trump : La raison pour laquelle le président des Etats-Unis va renoncer à son salaire

par publicfr

Après son élection lors d’une interview accordée à l’émission 60 Minutes pour lachaîne CBS en novembre 2016, Donald Trump assurait vouloir renoncer à son salaire présidentiel. "Il a fait une promesse au peuple américain, il veut en faire don à une œuvre de charité", a indiqué le porte-parole de la Maison Blanche, Sean Spicer, lundi 13 mars lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche. Le président des États-Unis a l’intention de confier le choix de l’organisme bénéficiaire à son ennemi préféré, les médias. "Il a demandé que vous l’aidiez à déterminer où cela ira". Le but de la manœuvre est d'"éviter un examen minutieux" de ce don, a souligné Sean Spicer. Ses 400 000 dollars annuels (environ 376 000 euros) devraient être reversés "dès la fin de l’année".Durant sa campagne, le successeur de Barack Obama, dont la fortune est estimée à 3,7 milliards de dollars selon Forbes, avait déjà annoncé son intention de renoncer à son salaire. "J’abandonnerai totalement mon salaire si je deviens président", avait-il annoncé sur Twitter en 2015..@Modern_Do_Good #asktrump pic.twitter.com/I7AaH7AVRw— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 21 septembre 2015WATCH: This may be Trump’s 9th interview on @60Minutes, but it’s his first extensive interview as president-elect https://t.co/sEOlZtRrea pic.twitter.com/h0YkFr4V4j— CBS News (@CBSNews) 14 novembre 2016Le 45ème chef d’État américain avait promis à plusieurs reprises durant la campagne qu'il "ne prendrait pas ce salaire" mais ne toucherait qu'un dollar, le minimum légal imposé. Avant lui, Herbert Hoover (1929-1933) et John F. Kennedy (1961-1963) avaient déjà fait don de leur salaire à des œuvres caritatives. JB

Vidéo suivante dans 5 secondes

Autres vidéos

Lecture automatique

Liens commerciaux