Disparition de Jean-Pierre Pernaut - Isabelle Morini-Bosc révèle que la star de TF1 n'était pas hospitalisé pour son cancer du poumon : "Les médecins avaient été obligés de l'endormir en début de semaine"

par Jeanmarcmorandini.com

Sur RTL, après l'annonce de sa disparition, la journaliste Isabelle Morini-Bosc, proche de Nathalie Marquay, a dévoilé les derniers jours du présentateur et les causes de sa mort : "Ça faisait plusieurs jours qu'on redoutait son départ. Je ne pense pas que son épouse, Nathalie Marquay, m'en voudra de faire état de la conversation que nous avons eu lundi après-midi : ça faisait trois semaines qu'elle le veillait jour et nuit à l'Hôpital Georges Pompidou où il avait été hospitalisé, non pour son cancer du poumon, qu'il était semble-t-il en train de vaincre, mais pour un enchaînement d'autres problèmes de santé s'étant successivement déclarés.

Il s'agissait de petits AVC en février, une opération à coeur ouvert dont il s'était bien remis avant une aggravation brutale de son état général ayant obligé à l'endormir en tout début de semaine. On espérait au miracle, il n'a pas eu lieu".

C'était l'une des personnalités les plus populaires de France, le visage de l'information de proximité et la voix de la province: Jean-Pierre Pernaut, ex-présentateur star du 13H de TF1, est mort mercredi à 71 ans des suites de son cancer du poumon. L'annonce a été faite à l'AFP par Muriel Belgy, l'agente de l'épouse du journaliste, l'ex-Miss France et animatrice télé Nathalie Marquay-Pernaut.

"Le père de Tom, Lou, Olivier et Julien est décédé des suites de son cancer du poumon" mercredi après-midi, a-t-elle indiqué. Le 23 novembre dernier, Jean-Pierre Pernaut avait annoncé être atteint d'un cancer du poumon, après avoir déjà été traité pour un cancer de la prostate .

Vos réactions doivent respecter nos CGU.