Devant Activision Blizzard, l'éditeur de Call of Duty, des employés manifestent contre le harcèlement et la discrimination

par LeHuffPost

Plusieurs centaines d'employés d'Activision Blizzard ont manifesté mercredi 28 juillet devant le siège de l'éditeur américain de jeux vidéo, dont "Call of Duty" et "Candy Crush”, accusé d'avoir laissé s'installer discrimination et harcèlement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.