DeepFakes - "Complément d'Enquête" sur France 2 est revenu sur les vidéos pornos mettant en scène Enora Malagré : "J'ai l'impression d'avoir subi une agression sexuelle"

par Jeanmarcmorandini.com

Complément d'enquête, l'émission d'investigation de France 2, consacrait son numéro hier soir, aux chantages à la vidéo compromettante, à la diffusion de photos intimes et aux montages pornographiques. Et on a découvert les "Deep Fake", pour faire simple des montages numériques où la tête d'une personnalité est glissée à la place d'un acteur ou d'une actrice dans une vidéo, par exemple dans un porno. Des montages si bien faits que l'on on voit absolument pas le trucage.

Une découverte pour l'ancienne chroniqueuse de Touche pas à mon poste, qui affirme avoir découvert ça avec les journalistes de l'émission et être encore sous le choc :

"Je l'ai appris avec vos journalistes. Je savais qu'il y avait des photos de moi un peu trafiquées qui circulaient. J'ai l'habitude d'être cyberharcelée. J'ai l'habitude d'avoir une image un peu trafiquée, torsadée. Mais ça, je l'ai découvert. Avec le choc aussi que ça provoque. Là, j'ai trouvé ça d'une rare violence.

J'ai l'impression d'avoir subi une agression sexuelle et je ne crois pas que le mot soit galvaudé. Il y a quelque chose de cet ordre-là. Étant donné que mon visage est sur un corps. Ce corps a un rapport sexuel avec quelqu'un. Ça, je ne le consens pas. Donc je ressens une profonde atteinte à ma dignité".

vidéos similaires

lecture autoOUINON

Vos réactions doivent respecter nos CGU.