Crise sanitaire : Regardez les incidents cet après-midi dans les rues de Bruxelles ou des dizaines de milliers de personnes manifestent aux cris de "Liberté" !

par Jeanmarcmorandini.com

Les incidents se multiplient à Bruxelles cet après-midi et les affrontements avec les forces de l'ordre. Environ 35.000 personnes, selon l'estimation de la police de Bruxelles-Ixelles, se sont rassemblées dimanche à 13h00 devant la gare du Nord de Bruxelles pour la manifestation intitulée "Ensemble pour la liberté".

"Il y a des policiers blessés mais nous ne savons pas encore exactement combien ni de quels types de blessures il s'agit. Des arrestations sont en cours", nous indique à 17 heures Ilse Van de Keere, porte-parole de la zone de police Bruxelles-Ixelles." Des palettes et des conteneurs ont été brulés, des voitures ont été dégradées.

"Le Nieuwsblad indique par ailleurs que des émeutes éclatent à plusieurs endroits. Un certain nombre de manifestants ont escaladé des échafaudages et des conteneurs. Il y a aussi déjà des vitres brisées, des vitres de voiture et des combinaisons vandalisées. Dans la rue Joseph II, un grand feu a été fait avec des matériaux de construction : bois, caisses et palettes se trouvent au milieu de la chaussée.

Vers 17h, la police de Bruxelles a signalé que la manifestation a été dissoute, et qu'elle procédait à l'arrestation d'émeutiers, dont une partie a été rassemblée dans le parc du Cinquantenaire par les policiers.

Selon la VRT, la police a été visée par des feux d'artifice. Vers 15h, elle a déployé des canons à eau et gaz lacrymogènes pour disperser certains manifestants. Des vidéos et images partagées sur les réseaux sociaux montrent des actes de vandalisme, notamment des manifestants qui s'en prennent à des combis de police ou des terrasse de café, et des barricades enflammées.

Une partie des manifestants s'est écartée du parcours en milieu de manifestation et s'est retrouvée bloquée par des barrages de la police.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.