Coronavirus - Libération accuse Nicolas Dupont-Aignan d'avoir caché le fait d'être "cas contact" et d'avoir fait circuler le virus - Le candidat à la Présidentielle parle de "diffamation"

par Jeanmarcmorandini.com

Nicolas Dupont-Aignan, leader de Debout la France, candidat à l'élection présidentielle et opposant au pass sanitaire, a indiqué lundi à l'AFP avoir été diagnostiqué positif au Covid-19 et a affirmé s'être mis à l'isolement immédiatement. Celui-ci a expliqué avoir procédé, en vue de prendre un train, à un test qui s'est révélé négatif le jeudi 9 décembre, mais avoir souffert de symptômes le vendredi 10 décembre.

Il a alors été diagnostiqué positif au Covid-19.Il a en revanche récusé les accusations de dissimulation de son état de santé auprès des personnes qu'il avait côtoyées dans les jours précédant sa contamination.

Selon Libération, le député «se savait cas contact» de son épouse depuis plusieurs jours avant son diagnostic positif «et a pourtant continué de participer à des réunions» à l'Assemblée nationale.

Si Nicolas Dupont-Aignan a contesté cette version auprès de l'AFP, en affirmant s'être su cas contact de sa femme le jeudi 9 décembre au soir, puis s'être isolé, en dénonçant des «calomnies» à son endroit.

Libération a en effet publié un article titré : "Anti-pass sanitaire, Dupont-Aignan a fait circuler le virus avant d’être testé positif au Covid-19".

Dans cet article on peut lire: "La pandémie de Covid-19 en Francedossier Le député souverainiste a été testé positif le jeudi 9 décembre et se serait ensuite isolé chez lui, mais il avait eu le temps de transmettre le virus avant cela: il avait été cas contact de sa femme plusieurs jours avant de développer des symptômes de la maladie. Et n’avait prévenu personne.

Le quotidien précise : "Selon nos informations, le député a été testé positif le jeudi 9 décembre, au lendemain d’une réunion de la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale, où était présente notamment une délégation de députés italiens, menée par Piero Fassino. Le même jour, il avait été interviewé sur Radio Courtoisie.

La veille, il avait réuni les membres de son bureau national à son siège de campagne à Paris : une dizaine de personnes".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.