Coronavirus - C'est la fin aujourd'hui de quasiment toutes les mesures sanitaire que ce soit le masque, la distanciation et le pass vaccinal disparaît totalement !

par Jeanmarcmorandini.com

À partir d'aujourd'hui, les règles changent concernant les restrictions sanitaires et c'est quasiment une vie normale qui vous est proposée, même si chacun peut continuer à utiliser le masque comme il le semble. jeanmarcmorandini.com vous propose donc de faire le point sur les règles qui s'appliquent désormais:

- Le port du masque

Le port du masque n'est plus obligatoire dans quasiment tous les lieux clos. Depuis le 28 février, il n'était plus exigé dans les endroits soumis au pass vaccinal, c'est-à-dire les cinémas, bars, restaurants ou musées. Désormais, il ne le sera plus non plus dans les commerces, lieux de culte, entreprises ou en classe. Seuls les transports en commun et les établissements de santé y restent soumis. Le gouvernement encourage par ailleurs les personnes fragiles à continuer de le porter dans les lieux clos et grands rassemblements.

- Le pass vaccinal

A partir de ce lundi, le pass vaccinal, c'est terminé dans presque tous les lieux où il était obligatoire. Seuls les hôpitaux, maisons de retraite et établissements pour personnes handicapées restent soumis au pass sanitaire et non plus au pass vaccinal, ce qui signifie qu'un test négatif ou un certificat de rétablissement suffisent pour y entrer. Le gouvernement souhaite ainsi éviter de contaminer les personnes les plus fragiles.

- Les règles en entreprise

Les règles de distanciation vont disparaître. Un guide repère sur les "mesures de prévention des risques de contamination au Covid-19 hors situation épidémique", partagé par la ministre aux partenaires sociaux, doit remplacer le protocole national en entreprise. Celui-ci autorise notamment les salariés à continuer de porter un masque, sans que l'employeur ne puisse s'y opposer.

Des aujourd'hui, les 25 pages du dernier protocole sanitaire laissent donc place à un simple «guide», que le ministère a partagé avec les partenaires sociaux. Celui-ci revient sur les «mesures de prévention des risques de contamination au Covid-19 hors situation épidémique».

C'est ainsi que ce texte explique que l'employeur a toujours pour mission d'«évaluer les risques d'exposition au virus» et de «mettre en œuvre des mesures de prévention» dans l'objectif de supprimer ces risques à la source. Autrement dit, un patron peut décider de maintenir le port du masque.

Le ministère l'a d'ailleurs explicité auprès de nos confrères de Ouest-France : «Dès lors que l’employeur, sur la base d’une évaluation des risques, estime qu’il y a un risque de contamination plus spécifique, il peut prévoir le maintien du port du masque au titre des mesures de prévention».

La question se pose également dans l'autre sens, pour les employés qui, malgré la levée des restrictions, souhaiteraient continuer à se protéger au maximum. Pour eux, le guide du ministère est claire : «dans les circonstances actuelles où le virus continue à circuler, les salariés qui le souhaitent pourront continuer à porter un masque, sans que l'employeur ne puisse s'y opposer».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.